En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Juifs agressés à Villeurbanne : la police a trois "cibles"


le 06 juin 2012 à 08h09 , mis à jour le 06 juin 2012 à 13h04.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Faits diversTrois suspects sont dans le viseur des enquêteurs après l'agression dont ont été victimes trois jeunes juifs portant la kippa à Villeurbanne. Mercredi matin, une opération de police a été menée aux domiciles de ces trois personnes, mais elles avaient disparu. Un avis de recherche va être diffusé.

L'opération de police menée mercredi matin à Villeurbanne n'a permis aucune arrestation, mais les enquêteurs y voient tout de même un point positif : "Nous avions trois objectifs, on y est allés mais il n'y avait personne, ce qui prouve que l'on visait juste", a déclaré une source policière. Liée à l'enquête sur l'agression, samedi dans cette même ville, de trois jeunes juifs, l'opération visait les domiciles de trois suspects ; mais ces derniers sont restés introuvables et un avis de recherche va être diffusé dans les commissariats.

L'attaque, qui a suscité de très nombreuses réactions d'indignation, avait eu lieu vers la fin de l'après midi de samedi, vers 18h30 : trois jeunes âgés de 18, 23 et 24 ans, coiffés d'une kippa, se rendaient à un office religieux à l'école juive Beth Menahem, à Villeurbanne, lorsqu'ils avaient été "insultés et bousculés par trois individus".

Valls promet des mesures de sécurité "renforcées"

Décrits comme "d'origine maghrébine", les agresseurs, rejoints par une dizaine de personnes, étaient revenus à la charge. S'en était suivi un "échange de coups" durant lequel "deux des trois jeunes" juifs avaient reçu "un coup de marteau et un coup de barre de fer au niveau de la tête", selon la police. Le troisième jeune juif avait été frappé au bras. A leur sortie de l'hôpital, les trois victimes ont déposé plainte et la police a ouvert une enquête.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a dénoncé lundi une agression "très grave". Mardi, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a reçu des représentants de la communauté juive, promettant des mesures de sécurité "renforcées" pour répondre à la hausse des actes antisémites depuis l'affaire Merah.

Commenter cet article

  • ababord : DE toutes façons la violence est inacceptable .

    Le 06/06/2012 à 15h18
  • walkyrie1971 : La valise ou le cercueil. mais ... Je suis étonné de la différence du traitement de l'info et de l'indignation qu'elle soulève lorsqu'il s'agit de juifs agressés.

    Le 06/06/2012 à 14h16
  • 421123 : Certains intégristes incitent-ils à ce genre d'actions?

    Le 06/06/2012 à 14h09
  • lycia64 : Je pense que toute agression à l'encontre des fr de souche (comme ils disent) doivent être tenues sous silence pour éviter une guerre civile. Les médias parlent bcq de tombes juifs et musulmanes profanées mais il faut savoir que ce sont celles chrétiennes qui le sont bcq plus. Ils auraient l'ordre de ne pas le communiquer.

    Le 06/06/2012 à 13h37
  • framboise2000 : Les victimes ont été agressé à cause de leur appartenance religieuse. C'est çà qui est grave, néanmoins concernant votre agression comme beaucoup d'autres qui existent chaque jour, nous ne sommes pas protégé, je vous l'accorde.

    Le 06/06/2012 à 13h36
      Nous suivre :
      Game of Thrones : des images du tournage de la saison 5 à Sibenik

      Game of Thrones : des images du tournage de la saison 5 à Sibenik

      logAudience