En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'adolescent prétendant s'être fait agresser dans un bus aurait menti


le 15 juin 2012 à 21h10 , mis à jour le 15 juin 2012 à 21h35.
Temps de lecture
3min
voiture police nationale sécurité policiers

Image d'archives / Crédits : TF1 News /S.M.

A lire aussi
Faits diversL'adolescent qui avait dit s'être fait agresser dans un bus à Marseille pour se faire voler son portable a vraisemblablement menti, les vérifications faites des bandes vidéo contredisant cette version, selon le parquet.

Les bandes vidéo contredisent sa version. L'adolescent qui avait dit s'être fait agresser dans un bus à Marseille pour se faire voler son portable (voir notre article : roué de coups pour un portable, il risque de perdre un oeil) a vraisemblablement menti, a révélé vendredi le parquet. 

Le jeune garçon de 16 ans avait raconté jeudi avoir été violemment agressé mercredi en fin d'après-midi dans un bus par des garçons du même âge ui voulaient lui voler son portable, dans les quartiers Nord de Marseille. Il avait expliqué avoir résisté à la demi-douzaine de voleurs qui l'avaient poursuivi sur la voie publique, à sa descente à un arrêt avant le quartier de l'Estaque (16e), et qui lui avaient porté plusieurs coups au visage, le jetant à terre.
 
Or, "les vérifications faites sur les bandes vidéo du bus ne correspondent pas à la version qu'il a donnée des faits", précise le parquet. Selon une source proche de l'enquête, la victime aurait en fait été agressée par des dealers lui reprochant de travailler pour une autre équipe. Il pourrait du coup être poursuivi. Le jeune garçon, qui a subi une délicate opération de la cornée, risquait de perdre l'usage de son oeil droit, a-t-on appris de même source.  Les investigations ont été confiées par le parquet à la Sûreté départementale.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Il y a 30 ans, une émission de jeux vidéo, ça donnait ça

      Il y a 30 ans, une émission de jeux vidéo, ça donnait ça

      logAudience