ARCHIVES

L'ami de Marion Bouchard avoue l'avoir étranglée


le 01 mars 2012 à 18h47 , mis à jour le 01 mars 2012 à 18h47.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Faits diversLe compagnon de cette jeune femme de 21 ans, dont le corps a été retrouvé jeudi "en morceaux" à Dijon, a avoué en garde à vue l'avoir tuée lors d'une dispute.

Il a avoué. Le compagnon de Marion Bouchard, dont le corps a été retrouvé jeudi à Dijon, a dit en garde à vue avoir étranglé la jeune serveuse de 21 ans au cours d'une dispute.
 
"Les faits de violence se seraient déroulés dans la nuit du 15 au 16 janvier dernier au cours d'une querelle" entre les deux concubins, dans leur appartement de Dijon, selon le procureur de la République. Il précise que le meurtrier présumé avait "entreposé le corps dans l'appartement et vécu plusieurs jours à proximité".
 
"Pour nous c'était un couple sans histoires"
 
Le magistrat a précisé que le corps de la jeune femme avait été retrouvé "en morceaux", confirmant une information du site en ligne du Bien public. Le meurtrier présumé a déclaré au cours de sa garde à vue "avoir transporté le corps dans un caddie, de nuit". "Il a pris la fuite le 10 février et errait" depuis ce jour "dans la région parisienne" où il a été interpellé mercredi au cours d'un "contrôle de routine".
 
La disparition de Marion avait été signalée le 8 février par ses parents, inquiets d'être sans nouvelles de leur fille, depuis 15 jours. Une information judiciaire pour "détention arbitraire, enlèvement et séquestration" avait été ouverte par le parquet de Dijon après cette disparition, son compagnon ayant, à son tour, disparu quelques jours plus tard. "Aucune trace de violence" n'avait été relevée par les enquêteurs au domicile du couple. Toutefois, les policiers avaient retrouvé le portable de Marion, ses papiers d'identité et sa carte bancaire, ce qui avait alimenté l'inquiétude des enquêteurs. "Pour nous c'était un couple sans histoires, il n'y avait pas de trace de main courante ou de plainte" concernant d'éventuelles violences conjugales, a encore dit le procureur démentant des rumeurs évoquées de sources concordantes.

Commenter cet article

  • cravache07 : Son nom devinez .... son avocat le dira aux assisses. enfant maltraite , abuse sexurllement surement par un de ses provhes sinon ca fera pas bien dans son dossier de victime et circonstances attenuantes.. mons le juge allez un de plus une victime dela societe et dela droite surement ? dommage pour le jeune fille de connitre une fin Si atroce ET prematuree?

    Le 02/03/2012 à 12h30
  • mirma88 : Encore une quel horreur pour la famille on et plus en sécurité nul part....

    Le 02/03/2012 à 09h21
  • mafi31 : Cela fait peur ; trop de choses horribles dans notre pays , trop de fous en liberté ...

    Le 02/03/2012 à 07h14
  • pimprenelle9988 : Quelle horreur ! encore une ... condoleances à la famille....

    Le 02/03/2012 à 06h26
  • 44swann : Rien de plus qu'une mauvaise rencontre.....

    Le 02/03/2012 à 01h25
      Nous suivre :

      Lance Armstrong se reconvertit en mécano

      logAudience