ARCHIVES

Le "dépeceur de Montréal" a-t-il pris la fuite en autocar ?


le 04 juin 2012 à 13h27 , mis à jour le 04 juin 2012 à 13h40.
Temps de lecture
3min
Rocco Luka Magnotta

Rocco Luka Magnotta / Crédits : Interpol

À lire aussi
Faits diversLes enquêteurs qui traquent Luka Rocco Magnotta cherchent à savoir si ce Canadien de 29 ans en fuite est passé par la gare routière internationale de Paris, afin de quitter la capitale à bord d'un car desservant une ville française ou européenne.

Le "dépeceur de Montréal" se cache-t-il toujours en France ? Les enquêteurs français qui traquent Luka Rocco Magnotta cherchent à savoir si ce Canadien de 29 ans en fuite, soupçonné d'avoir tué et dépecé un étudiant chinois à Montréal, est passé par la gare routière internationale de Paris. Ce afin d'y prendre un car à destination d'une ville française ou étrangère.

C'est en tout cas la piste suivie par les enquêteurs, selon plusieurs sources concordantes. "Les policiers sont passés" à la gare routière internationale de Paris, a confié un employé d'Eurolines, qui ne souhaite pas être cité. Cette compagnie d'autocars dessert des destinations en France et partout en Europe à partir de cette gare. "Nous ne sommes pas habilités à demander les papiers d'identité pour un voyage en Europe, sauf pour l'Angleterre. S'il s'est enregistré sous une fausse identité et qu'il a payé en liquide, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin...", a-t-il commenté. La gare routière internationale est munie de caméras de vidéosurveillance mais cet employé n'a pas précisé si la police avait demandé à les visionner. Interrogée, la direction d'Eurolines n'a souhaité faire aucun commentaires sur cette affaire.

Pourquoi cette piste d'une fuite en car ? Les policiers s'intéressent à la gare routière internationale, qui est située à proximité d'un hôtel de Bagnolet, en Seine-Saint-Denis, où la présence du suspect a été signalée. Alertée par un témoin, la police s'était rendue samedi dans cet hôtel. Le suspect avait quitté sa chambre dans laquelle les enquêteurs ont retrouvé des affaires, dont des revues pornographiques et des sacs vomitoires de la compagnie aérienne empruntée par le suspect entre le Canada et la France, selon cette source.
 
 

Commenter cet article

  • csoud : Avec toutes les infos qui sont données de façon régulière, je foutrais aussi le camp ! je dois avouer que je ne comprends pas vraiment cette politique d'information mais sans doute quelque chose m'échappe

    Le 04/06/2012 à 15h08
      Nous suivre :

      Entre Morano et Philippot, ça clashe, ça clashe...

      logAudience