En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Dossier Intempéries

Intempéries : la menace vient désormais de la mer

Edité par
le 08 novembre 2011 à 12h03 , mis à jour le 09 novembre 2011 à 12h40.
Temps de lecture
5min
Photo d'un internaute de TF1 News sur le parking du port de Cannes au moment d'une forte houle le 8 novembre 2011

Photo d'un internaute de TF1 News sur le parking du port de Cannes au moment d'une forte houle le 8 novembre 2011 / Crédits : TF1News/J.Mayo Alegre

A lire aussi
Faits diversAlors que le bilan des intempéries est passé mardi à 5 morts, le Var est repassé en alerte orange. Le littoral est particulièrement surveillé en raison d'une forte houle, en témoigne la vidéo d'un internaute de TF1 News.
 météo 
Alertez-nous
Alertez-nousméAlertez-noustéo

Le corps d'une femme d'une cinquantaine d'années, emportée lundi matin par les flots de la Têt en crue, sous les yeux de son compagnon et du fils de ce dernier, a été retrouvé mardi matin dans les Pyrénées-Orientales.  Le cadavre a été découvert par les pompiers vers 11 heures à 150 mètres en aval du passage à gué, pourtant fermé, qu'elle avait tenté de franchir. Une découverte qui alourdit encore le bilan des intempéries des derniers jours : il est désormais de cinq morts. Samedi, un SDF allemand de 51 ans avait été retrouvé mort au bord de l'Hérault, après avoir été emporté la veille par les eaux du fleuve en crue. Dans la nuit de samedi à dimanche, c'est un couple de personnes âgées qui était mort intoxiqué au monoxyde de carbone dans une cave à Bagnols-en-Forêt, alors qu'il s'activait autour d'une moto-pompe pour vider sa cave inondée. En Ariège, un sexagénaire porté disparu avait été retrouvé mort lundi soir sur un îlot de l'Arget en crue, tout près de Foix. Il était allé dimanche soir surveiller le débit de la rivière en crue.

Par ailleurs depuis jeudi, quatre cadavres de personnes non identifiées ont été rejetés sur des plages varoises par la mer secouée par une tempête de vent d'Est. Les gendarmes explorent, entre autres, la piste de corps qui auraient dérivé depuis l'Italie, portés par les courants ligures.

Ce n'est pas fini 

L'extrême sud-est était de nouveau frappé par les intempéries mardi, avec le Var repassé en alerte orange"crues, orages et pluie-inondation" jusqu'à mercredi matin et un littoral particulièrement surveillé en raison d'une forte houle. Houle qui a commencé à Cannes à 9h du matin mardi et qui empirait à 15h30, raconte un internaute de TF1 News, qui a filmé la mer agitée. Voir la vidéo >Houle en Méditerranée : les images impressionnantes d'un internaute de TF1 News à Cannes.

De fortes pluies orageuses touchaient de nouveau mardi après-midi le Var, le cumul des pluies supplémentaires attendues jusqu'à mercredi matin étant de 60 à 80 mm, localement 120 mm, notamment sur le littoral, où un fort vent d'est soufflant jusqu'à 100 à 120 km/h en rafales pourrait aggraver la situation. Dans la matinée, le préfet avait décidé d'évacuer préventivement 350 personnes dans un quartier de Fréjus déjà évacué dimanche soir, en raison de la remontée du niveau du Reyran. Une trentaine d'entre elles ont trouvé refuge dans une salle polyvalente.

Conséquences du nouvel épisode pluvieux: dans le Var, le Gapeau est repassé en vigilance orange à 16h30 et sa hauteur pourrait atteindre jusqu'à 2,50 m dans la nuit. Le Riautor a également débordé au niveau du Luc, où un hélicoptère de la Sécurité civile est intervenu pour hélitreuiller un automobiliste en difficulté. Quant à la Narturby au Muy, les précipitations de la journée pourraient amener une réaction significative du cours d'eau. L'Argens, qui avait retrouvé son lit après avoir inondé de vastes zones, était en hausse sensible et devrait retrouver dans la nuit le niveau atteint dimanche, en raison des pluies violentes de l'après-midi et de la forte crue de l'Aille.

Appels à la prudence dans le Var et en Corse

Dans le Var, à Barjols, Brue-Auriac, Cabasse, Seillons-Source-d'Argens et une partie du Muy, des problèmes d'approvisionnement en eau potable ont conduit les municipalités à mettre en place un dispositif de distribution de bouteilles. Sur plusieurs départements, l'accès au bord de mer était déconseillé, en raison de forts déferlements avec risque de submersions localisées. Le préfet du Var a ainsi demandé aux communes de fermer leurs accès routiers à proximité de littoral ainsi que les sentiers d'accès aux plages et de protéger les ports, restaurants et autres commerces.

En Corse, des navires de plaisance et des établissements de plage ont été endommagés à Ajaccio et sur la côte ouest du fait de vagues atteignant trois mètres. Dans les Alpes-Maritimes, des rafales de vent et des vagues de plusieurs mètres de haut ont provoqué la fermeture complète des routes de bord de mer à Cagnes-sur-Mer et Antibes tandis qu'à Nice, la Promenade des Anglais était jonchée de galets et partiellement barrée. La préfecture maritime de la Méditerranée a appelé par ailleurs à la prudence en mer après avoir coordonné, "malgré les nombreux appels à la vigilance", "une dizaine d'opérations de sauvetage impliquant des kitesurfeurs".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

  • danisa29 : On le sait, il ne pleut qu'en Bretagne........ on est quand meme bien chez nous avec notre petit crachin......

    Le 08/11/2011 à 22h15
  • bugscannes : Prenez l'autoroute ou bien les departementales de l'arriere pays prenez une carte si vous ne connaissez pas il n'en manque pas de routes dans le departement

    Le 08/11/2011 à 21h37
  • vitar76 : Venez en normandie vous verrez ce que c est une vrai tempete

    Le 08/11/2011 à 20h46
  • gege2703 : C est la panique sur la route.le bord de mer est fermé d antibes a nice et la national 7 est fermée entre antibes et villeneuve loubet car des arbres sont couchés sur la route

    Le 08/11/2011 à 18h52
  • nice-oliver : La Prom' à Nice est également fermée.

    Le 08/11/2011 à 16h22
      Nous suivre :
      L'acteur péruvien Richard Torres dit "oui"... à un arbre !

      L'acteur péruvien Richard Torres dit "oui"... à un arbre !

      logAudience