En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Menaces contre des lycées parisiens : le lycéen arrêté à Dijon mis en examen

avec
le 10 février 2016 à 16h47 , mis à jour le 10 février 2016 à 16h59.
Temps de lecture
3min
Le lycée Montaigne à Paris (6e arrondissement)

Le lycée Montaigne à Paris (6e arrondissement) / Crédits : JACK GUEZ / AFP

A lire aussi
Faits divers Le jeune homme interpellé dans le cadre de l'enquête sur les menaces visant notamment des lycées parisiens a été mis en examen mercredi à Paris pour refus de coopérer.

Interpellé lundi, le lycéen soupçonné d'être impliqué dans les appels anonymes menaçants à des lycées parisiens a été mis en garde à vue mercredi pour avoir refusé de décrypter son ordinateur, a indiqué une source judiciaire.

 

Le parquet de Paris a requis son placement en détention provisoire. Une information judiciaire a été ouverte des chefs de "complicité de menaces de destruction dangereuse pour les personnes", "complicité de menaces de mort" et "complicité de fausses alertes" notamment.

 

Le suspect avait reconnu mardi être le créateur et l'administrateur du serveur qui a permis de masquer l'origine des appels mais avait nié toute implication dans ces alertes à la bombe, selon une source proche de l'enquête.

 

Des menaces visant des lycées partout dans le monde

 

Ces menaces, qui se sont révélées infondées, ont visé des lycées parisiens, des établissements à Lyon, ainsi que d'autres établissements dans le monde.

 

Le jeune homme se présente comme un passionné d'informatique, un sympathisant d'Anonymous, collectif d'internautes militant pour la liberté d'expression. Son matériel informatique a été saisi.

 

 

 

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Meeting de Paris : Rabs, le chat de Pierre-Ambroise Bosse, pique la vedette à son maître

      logAudience