En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mère et fille tuées à Paris : le chauffard avait aussi fumé du cannabis


le 23 juillet 2012 à 19h28 , mis à jour le 23 juillet 2012 à 21h02.
Temps de lecture
3min
C'est dans cette rue de Paris qu'un chauffard a fauché une mère et sa fille, le 22 juillet.

C'est dans cette rue de Paris qu'un chauffard a fauché une mère et sa fille, le 22 juillet. / Crédits : LCI

A lire aussi
Faits diversLe conducteur de 22 ans arrêté dimanche prenant la fuite, après avoir fauché une femme et sa fille de 11 ans dimanche soir dans le nord de Paris, n'avait plus de point sur son permis et avait du cannabis et de l'alcool dans le sang.

Il cumule les infractions. Les résultats d'analyse de la prise de sang du chauffard qui a tué dimanche soir une mère et sa fille de 11 ans à Paris, ont révélé la présence de cannabis dans le sang, a indiqué lundi soir une source judiciaire. L'analyse de sang du conducteur, dont la garde a vue a été prolongée lundi, a également montré une présence "délictuelle" d'alcool au moment de l'accident, c'est-à-dire supérieur à 0,8 gramme d'alcool par litre de sang.

On avait appris un peu plus tôt dans la journée de source proche de l'enquête que le chauffard, âgé de 22 ans, n'avait plus de point sur son permis. Un délit passible d'un an de prison et de 15.000 euros d'amende. Selon une source judiciaire, il a en outre déjà été condamné pour conduite sans permis. Selon la source proche de l'enquête, le conducteur est connu des services de police "pour 22 faits" et a "un casier judiciaire". Autre délit qui lui serait imputable : celui de fuite, qui est puni de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.

Le chauffard présumé avait en effet pris la fuite juste après l'accident survenu peu avant 19h dimanche avenue des Flandres, mais avait été interpellé quelques minutes après le drame avec les quatre occupants de sa voiture, une BMW de location. Agés de 19 à 25 ans, leur garde à vue a également été prolongée, a indiqué une source judiciaire. Les cinq personnes sont poursuivies pour homicide involontaire et non assistance à personne en danger.

Ce dramatique fait divers a fait réagir Manuel Valls lundi > Lire notre article : Le ministre de l'Intérieur a appelé à "multiplier les contrôles" face aux chauffards.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      logAudience