En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Meuse : l'agriculteur soupçonné d'avoir tué son rival avec son tracteur déféré


le 19 août 2012 à 21h40 , mis à jour le 19 août 2012 à 21h53.
Temps de lecture
3min
agent police nationale sécurité vigipirate

Crédits : TF1 News / Steve Marques

A lire aussi
Faits diversUn agriculteur de 51 ans est soupçonné d'avoir tué le compagnon de sa femme avec son tracteur. Il a été déféré ce dimanche au parquet de Nancy, qui a demandé sa mise en examen pour meurtre et son emprisonnement.

"Une rivalité amoureuse" serait à l'origine du meurtre. L'agriculteur de 51 ans soupçonné d'avoir tué le nouveau compagnon de sa femme a été déféré au parquet de Nancy. Le parquet a demandé sa mise en examen pour meurtre et son emprisonnement. Le suspect devait comparaître ce dimanche devant un juge d'instruction et un juge des libertés et de la détention.

Placé en garde à vue vendredi soir dans les locaux de la gendarmerie de Commercy, l'homme avait reconnu avoir poursuivi en début de soirée avec son tracteur le véhicule de la victime, puis l'avoir délibérément percutée alors qu'elle s'en était extraite.

Des voisins ont assisté de loin à la scène et ont prévenu les secours, mais l'homme, âgé de 48 ans, était mort à leur arrivée. Il présentait une importante plaie à la tête. Un des témoins, interrogé par L'Est Républicain, a décrit une véritable "course-poursuite" entre les deux hommes.

"Le véhicule a fait plusieurs tonneaux"

"On a crié à M.(Claude) Boutevillain [le meurtrier présumé, ndlr] d'arrêter, mon mari a appelé les pompiers tandis que le voisin appelait les gendarmes (...). Le tracteur a fini par percuter le véhicule qui a fait plusieurs tonneaux", a raconté Laurence Oudinot au quotidien régional. Son époux aurait alors tenté en vain de sauver la victime en allant à son tour dans le champ. "Il [la victime, ndlr] tournait autour de sa fourgonnette pour ne pas être rattrapé par le tracteur, mon mari a essayé de le faire monter dans sa voiture, en vain", a ajouté Laurence Oudinot.

Le parquet de Nancy n'a pas souhaité dire si le témoin avait décrit la scène aux gendarmes dans les mêmes termes. La camionnette avait été retrouvée endommagée et couchée sur le flanc par les enquêteurs, selon le procureur de Bar-le-Duc, Yves Badorc, initialement saisi. Le tracteur muni d'une fourche était aussi endommagé.

La victime, boucher-charcutier de profession, vivait depuis plusieurs mois avec la femme de l'agriculteur.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

      L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

      logAudience