En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Meuse: un agriculteur soupçonné d'avoir tué le compagnon de sa femme avec son tracteur


le 18 août 2012 à 22h33 , mis à jour le 18 août 2012 à 22h47.
Temps de lecture
3min
agent police nationale sécurité vigipirate

Crédits : TF1 News / Steve Marques

À lire aussi
Faits diversUn agriculteur de 51 ans a été placé en garde ce vendredi soir. Il est soupçonné du meurtre d'un homme qu'il a reconnu avoir percuté avec son tracteur.

Un agriculteur de 51 ans a été placé en garde à vue vendredi soir, soupçonné du meurtre d'un homme de 48 ans qu'il a reconnu avoir délibérément percuté avec son tracteur dans son champs à Couvertpuis dans la Meuse. "D'après ses premières déclarations, il a poursuivi avec son tracteur le véhicule de la victime, puis il a percuté le conducteur, qui n'était plus dans le véhicule, de manière délibérée", a déclaré le procureur Yves Badorc, qui n'a pas souhaité en dire davantage sur le déroulement présumé des faits.
 
La voiture a été retrouvée au milieu du champ, couchée sur le flanc et endommagée. Le tracteur était aussi endommagé. Trois voisins - un couple et leur fille vivant à environ 500 mètres - ont assisté de loin à la scène et ont prévenu les secours, mais l'homme était mort à leur arrivée. Les premières constatations médico-légales ont mis en évidence une plaie importante à la tête. Des examens complémentaires sont en cours.

La victime vivait avec la femme de l'agriculteur
 
La victime, boucher-charcutier de profession, vivait avec la femme de l'agriculteur, dont celui-ci était séparé. Ce "contexte particulier" ne fait pas nécessairement de la jalousie le mobile du crime, a relevé le procureur. "L'auteur n'a été que brièvement entendu cette nuit, nous verrons ce qu'il dira dans les auditions qui viennent de reprendre", a-t-il dit.
 
Deux témoins ont été entendus par les gendarmes. Le troisième "trop choqué", n'avait pas encore pu l'être samedi en fin d'après-midi. La garde à vue du meurtrier présumé devrait être prolongée ce samedi soir, avant sa présentation dimanche à un juge d'instruction du tribunal de grande instance de Nancy, compétent en matière criminelle.

Commenter cet article

  • hotpatate : Il me semble qu'1 tracteur va moins vite qu'1 voiture, sauf s'il s'agit d'1 voiture sans permis et encore..............bientôt nous aurons plus d'éclaircissement. Seulement maintenant 1 homme est mort et 1 autre a sa liberté bien compromise. Quel gachis

    Le 19/08/2012 à 10h07
  • baudricourt : La mort est dans le pré...

    Le 19/08/2012 à 07h05
  • 44swann : Le tracteur a poursuivi la voiture de la victime dit l'article ???? Ca mérite une explication.

    Le 19/08/2012 à 00h37
  • belialgoth : Ce "contexte particulier" ne fait pas nécessairement de la jalousie le mobile du crime, a relevé le procureur. Ben voyons... On devrait commencer par limoger tous les procureurs incompétents et frileux...

    Le 19/08/2012 à 00h28
      Nous suivre :
      Priées de ne pas "rire fort en public", les femmes turques s'insurgent sur les réseaux sociaux

      Priées de ne pas "rire fort en public", les femmes turques s'insurgent sur les réseaux sociaux

      logAudience