ARCHIVES

Meuse: un agriculteur soupçonné d'avoir tué le compagnon de sa femme avec son tracteur


le 18 août 2012 à 22h33 , mis à jour le 18 août 2012 à 22h47.
Temps de lecture
3min
agent police nationale sécurité vigipirate

Crédits : TF1 News / Steve Marques

À lire aussi
Faits diversUn agriculteur de 51 ans a été placé en garde ce vendredi soir. Il est soupçonné du meurtre d'un homme qu'il a reconnu avoir percuté avec son tracteur.

Un agriculteur de 51 ans a été placé en garde à vue vendredi soir, soupçonné du meurtre d'un homme de 48 ans qu'il a reconnu avoir délibérément percuté avec son tracteur dans son champs à Couvertpuis dans la Meuse. "D'après ses premières déclarations, il a poursuivi avec son tracteur le véhicule de la victime, puis il a percuté le conducteur, qui n'était plus dans le véhicule, de manière délibérée", a déclaré le procureur Yves Badorc, qui n'a pas souhaité en dire davantage sur le déroulement présumé des faits.
 
La voiture a été retrouvée au milieu du champ, couchée sur le flanc et endommagée. Le tracteur était aussi endommagé. Trois voisins - un couple et leur fille vivant à environ 500 mètres - ont assisté de loin à la scène et ont prévenu les secours, mais l'homme était mort à leur arrivée. Les premières constatations médico-légales ont mis en évidence une plaie importante à la tête. Des examens complémentaires sont en cours.

La victime vivait avec la femme de l'agriculteur
 
La victime, boucher-charcutier de profession, vivait avec la femme de l'agriculteur, dont celui-ci était séparé. Ce "contexte particulier" ne fait pas nécessairement de la jalousie le mobile du crime, a relevé le procureur. "L'auteur n'a été que brièvement entendu cette nuit, nous verrons ce qu'il dira dans les auditions qui viennent de reprendre", a-t-il dit.
 
Deux témoins ont été entendus par les gendarmes. Le troisième "trop choqué", n'avait pas encore pu l'être samedi en fin d'après-midi. La garde à vue du meurtrier présumé devrait être prolongée ce samedi soir, avant sa présentation dimanche à un juge d'instruction du tribunal de grande instance de Nancy, compétent en matière criminelle.

Commenter cet article

  • hotpatate : Il me semble qu'1 tracteur va moins vite qu'1 voiture, sauf s'il s'agit d'1 voiture sans permis et encore..............bientôt nous aurons plus d'éclaircissement. Seulement maintenant 1 homme est mort et 1 autre a sa liberté bien compromise. Quel gachis

    Le 19/08/2012 à 10h07
  • baudricourt : La mort est dans le pré...

    Le 19/08/2012 à 07h05
  • 44swann : Le tracteur a poursuivi la voiture de la victime dit l'article ???? Ca mérite une explication.

    Le 19/08/2012 à 00h37
  • belialgoth : Ce "contexte particulier" ne fait pas nécessairement de la jalousie le mobile du crime, a relevé le procureur. Ben voyons... On devrait commencer par limoger tous les procureurs incompétents et frileux...

    Le 19/08/2012 à 00h28
      Nous suivre :

      Les mots tendres de Chelsea Clinton pour sa maman

      logAudience