En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Face au juge, Nabilla a évoqué sa "peur de mourir"

Edité par
le 10 novembre 2014 à 08h53 , mis à jour le 10 novembre 2014 à 11h52.
Temps de lecture
3min
nabilla et son compagnon Thomas Vergara
A lire aussi
Faits divers La jeune femme a été écrouée à la maison d'arrêt de Versailles après sa mise en examen pour tentative de meurtre sur son compagnon Thomas Vergara. Selon RTL, elle a expliqué au juge avoir subi des coups de son compagnon.

Nabilla a été placée à l'isolement à la maison d'arrêt de Versailles. Un traitement qui n'est pas exceptionnel au regard de sa notoriété. Il s'agit en effet d'éviter tout éventuel incident avec d'autres co-détenues. "L'administration craint également le suicide", indique la radio RTL, "Nabilla étant soumise à une forte pression et jugée fragile psychologiquement."

La "peur de mourir"

Soupçonnée de tentative de meurtre, la starlette de téléréalité a été écrouée dans la nuit de samedi à dimanche. Après 36 heures de garde à vue, un juge d'instruction a mis en examen Nabilla Benattia pour "tentative d'homicide volontaire", pour des faits survenus dans la nuit de jeudi à vendredi dans un appart'hôtel de Boulogne-Billancourt. Mais aussi pour "violences volontaires aggravées", s'agissant d'un précédent incident au sein du couple qui avait eu lieu le 8 août lorsque le petit ami, Thomas Vergara, avait été blessé au dos à Coudoux, dans les Bouches-du-Rhône.

Face au juge, la starlette a évoqué "sa peur de mourir", affirme RTL lundi qui cite notamment les "coups" dont la jeune femme se serait dit victime de la part de son compagnon. 
 
Thomas Vergara, blessé d'un coup de couteau au thorax, a pu être entendu samedi matin, son état de santé s'étant "amélioré". Selon sa version, le couple aurait été attaqué par trois hommes alors qu'il rentrait en taxi à l'appart'hôtel de Boulogne-Billancourt. Dans un premier temps, des sources concordantes avaient rapporté vendredi que Nabilla avait tenu des propos similaires.
 
"C'est n'importe quoi"
 
Mais les premiers éléments de l'enquête n'avaient pas confirmé cette version, notamment les images de vidéosurveillance. Durant sa garde à vue, Nabilla a finalement affirmé que son compagnon s'était blessé lui-même lors d'une dispute. Au cours de la soirée, Thomas Vergara aurait pris de la cocaïne et aurait eu un comportement violent. "Elle a expliqué qu'ils ont eu une altercation et qu'il a pris un couteau. Dans la confusion, il se serait alors porté un coup à lui-même", a relaté le parquet.
 
Un scénario confirmé par son avocat, Martin Desrues. "La seule version de Mlle Benattia, c'est celle qui est inscrite sur les PV, la seule qu'elle ait livrée aux policiers pendant la garde à vue. Les premiers propos rapportés dans les médias n'ont aucune valeur, ce sont des propos vaguement rapportés par des personnes présentes sur place", a-t-il déclaré samedi.
 
"Confronté aux déclarations deNabilla", Thomas Vergara "dit que c'est n'importe quoi", a toutefois fait savoir le parquet. Selon Me Desrues, il y avait entreNabilla et Thomas "une situation de couple qui vraisemblablement était problématique". Les analyses n'ont révélé aucune trace d'alcool ni de drogue chez la starlette, a expliqué le parquet. "Elle ne prend pas de cocaïne", a d'ailleurs assuré son avocat. En revanche, de la drogue a bien été décelée dans l'organisme de son petit ami, selon le parquet. 

Commenter cet article

  • commenteur : "les Français" pour reprendre l'expression, travaillent et galèrent dans la vie - il leur est donc difficile de plaindre une péronnelle qui se répand dans les médias et le luxe, au seul mérite de s'être fait greffer une poitrine. Ceci dit il y a un code pénal, des lois, et ce n'est pas "les Français" qui décideront des suites.

    Le 10/11/2014 à 16h13
  • janexx : Mais c'est qui cette NABILA pour qu'on en parle autant dans les médias!

    Le 10/11/2014 à 15h19
  • grognoonn : Et oui justice a deux vitesses.

    Le 10/11/2014 à 11h25
  • dberle : Tout les commentaires sont a charge .. mais rien d'etonnant les Francais adorent le malheure des autres ..

    Le 10/11/2014 à 11h19

      JMJ : un prêtre se lance dans une danse "endiablée"

      logAudience