En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Perpignan : le collégien placé en garde à vue après de nouvelles menaces


le 15 janvier 2013 à 20h24 , mis à jour le 15 janvier 2013 à 20h27.
Temps de lecture
3min
Une cour de récréation/Image d'archives

Une cour de récréation/Image d'archives / Crédits : Hemera Techonologies/Getty images/Thinkstock

À lire aussi
Faits diversYann, élève de 4e qui avait semé la panique dans son établissement scolaire, vendredi, armé d'un compas, a été interpellé lundi après être revenu proféré des menaces. Il était toujours au commissariat de Perpignan mardi.

Il a laissé passer le week-end puis est revenu sur les lieux de son coup de folie. Yann, élève de 4e, a été interpellé lundi après avoir proférer des menaces devant son collège. Il a été placé en garde à vue au commissariat de Perpignan, une mesure prolongée mardi, selon une source proche de l'enquête.

Cet adolescent de 14 ans a été pris d'un accès de violence, vendredi en début d'après-midi. D'après des témoignages d'élèves relayés par les parents, il aurait d'abord jeté des fruits au plafond du réfectoire, puis sur des vitres des classes et la salle des professeurs. Poursuivi par les personnels éducatifs, il aurait alors couru dans tous les sens et se serait saisi d'un extincteur, avec lequel il aurait cogné sur des murs et des portes.

Alors que les élèves avaient été mis à l'abri dans les salles de classe, Yann aurait forcé une porte et se serait saisi d'un compas. Un outil de travail avec lequel il aurait menacé d'autres collégiens. Il avait finalement été maîtrisé à force de négociations. Le cas de cet adolescent, qui aurait déjà été renvoyé d'autres établissements selon ces témoignages, aurait été signalé par des parents d'élèves dans une lettre au rectorat et à l'Académie.  Les professeurs ont été reçus mardi à leur demande à l'inspection d'Académie pour obtenir, selon eux, "une mise en sécurité de l'établissement".

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Yannick Agnel de retour en France : "La méthode américaine ne me convenait pas vraiment"

      Yannick Agnel de retour en France : "La méthode américaine ne me convenait pas vraiment"

      logAudience