En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Prise d'otages à Dijon, le GIPN sur place


le 06 août 2012 à 19h16 , mis à jour le 06 août 2012 à 21h52.
Temps de lecture
2min
voiture police nationale sécurité policiers

Image d'archives / Crédits : TF1 News /S.M.

À lire aussi
Faits diversUn homme armé, d'une trentaine d'années, retenait lundi soir à son domicile de Dijon les parents de son ex-concubine dans le cadre d'un litige familial. Le GIPN de Lyon est arrivé sur place, a-t-on appris auprès du parquet.

Appelés par la jeune femme, inquiète de ne pas voir revenir ses parents partis chercher ses effets personnels, les policiers ont été accueillis par un coup de feu tiré de l'intérieur de l'appartement, selon le procureur de la République de Dijon. Aucun policier n'a été blessé, mais on ignore pour l'instant l'état de santé des parents.

Un périmètre de sécurité a été établi de part et d'autre de la rue, située à proximité de la gare de Dijon, où le groupe d'intervention de la police nationale (GIPN) de Lyon a pris position vers 19 heures. "Aucun contact n'a été établi pour l'instant avec le jeune homme", connu de la police pour des "actes de violence", a indiqué le procureur. Selon les enquêteurs, il n'est d'ailleurs pas avéré que ce dernier se trouve toujours à l'intérieur.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      "Fire challenge", le nouveau défi Facebook : une victime témoigne

      "Fire challenge", le nouveau défi Facebook : une victime témoigne

      logAudience