En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Proxénétisme: 7 personnes, dont 3 espoirs en taekwondo, mis en examen


le 04 octobre 2012 à 22h55 , mis à jour le 04 octobre 2012 à 23h00.
Temps de lecture
3min
Image d'archives

Image d'archives / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Faits diversSept personnes, dont trois espoirs de taekwondo étudiants à l'Insep à Paris, ont été mises en examen dans le cadre d'une vaste affaire de proxénétisme sur mineures dans la région Rhône-Alpes.

L'affaire avait été révélée par la gendarmerie lundi dernier : quatre sportifs de haut-niveau, étudiants en taekwondo à l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (Insep), avaient été interpellés ce jour là, suspectés d'avoir organisé un réseau de proxénétisme.

Trois d'entre eux ont été mis en examen, dont l'un a été incarcéré. "Ce dossier met en cause à des degrés divers de jeunes hommes, pour la plupart majeurs, qui recrutaient des jeunes filles mineures, fragiles, et généralement en fugue", a indiqué la gendarmerie dans un communiqué. "Les victimes sont des mineures de 14 à 17 ans, qui étaient placées dans un foyer à Saint-Egrève (Isère)", près de Grenoble, avait précisé le procureur de Grenoble, mercredi.

Annonces sur internet
 
Les suspects faisaient travailler ces jeunes filles "à leur profit dans des chambres d'hôtel sous la surveillance de ‘gardiens', tout en faisant de la publicité via des annonces internet. Certaines des jeunes victimes ont également été incitées à recruter d'autres filles", selon la gendarmerie. Les faits se sont déroulés en Isère, en Savoie et en Haute-Savoie principalement. Une information judiciaire avait été ouverte en juin dernier par le parquet de Grenoble pour viol commis sur la personne d'un mineur de 15 ans et proxénétisme aggravé commis en bande organisée.
 
L'enquête était menée par les compagnies de gendarmerie d'Annecy (Haute-Savoie) et de Meylan (Isère). Une importante opération judiciaire a été déclenchée lundi durant laquelle 21 personnes avaient été interpellées principalement dans la région grenobloise et en Ile-de-France. "Au terme des gardes à vue, 10 personnes ont été ou vont être présentées au magistrat instructeur, d'autres seront convoquées ultérieurement", a précisé la gendarmerie dans son communiqué. Parmi les 10 personnes présentées, 7 avaient d'ores et déjà été mises en examen jeudi soir et deux d'entre elles avaient été incarcérées.

Commenter cet article

  • karlenry : Identités de ces ''proxénètes'' ? Je suis sûr que ce serait instructif....

    Le 05/10/2012 à 00h45
  • descartes95 : Encore grenoble

    Le 05/10/2012 à 00h05
  • ericc2503 : Faut bien gagner sa vie... En plus, pas d'impôts!

    Le 04/10/2012 à 23h19
      Nous suivre :
      Chine : un automobiliste sauvé des eaux par un tractopelle

      Chine : un automobiliste sauvé des eaux par un tractopelle

      logAudience