En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Transports

Au moins 1h30 de retard sur le TGV sud-est, 60.000 voyageurs touchés


le 26 juillet 2012 à 06h25 , mis à jour le 26 juillet 2012 à 15h51.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Faits diversLa SNCF annonce de nombreux retards jusqu'à jeudi après-midi sur l'axe sud-est, après un acte de malveillance. Des retards de 30 minutes à près de trois heures sur une quinzaine de TGV ont été enregistrés mercredi soir.

Pagaille sur le train. La situation est compliquée jeudi pour les voyageurs SNCF en direction du sud-est, à la suite d'un acte de malveillance sur la ligne TGV survenus mercredi soir. Les TGV accusent des retards pouvant aller jusqu'à une heure et demie jusqu'en milieu d'après-midi. 60.000 voyageurs sont touchés, selon la direction. "Quasiment tous les TGV du sud-est et une partie des TGV Rhin-Rhône sont  impactés" par des retards, a précisé à Lyon Jean-Christophe Archambault, directeur de l'axe TGV sud-est, qui estime que le trafic devrait revenir à la normale autour de 19H00.

La SNCF a porté plainte auprès de la gendarmerie après ces faits, survenus mercredi soir. Le câble a été sectionné sur la commune de Vaumort, dans l'Yonne. En début de soirée mercredi, les systèmes automatiques de sécurité, détectant un problème, avaient bloqué les trains à environ 90 km au sud de Paris. La SNCF a alors dû détourner des trains sur des voies alternatives à la Ligne grande vitesse (LGV), provoquant des retards de 30 minutes à près de trois heures sur l'axe Paris-Lyon.

Tous les TGV Sud-Est, desservant notamment Lyon, Marseille, Perpignan, Barcelone ou encore Genève, sont concernés, ce qui devrait représenter une centaine de trains.   "On a travaillé toute la nuit et on continue" pour rétablir un trafic normal, ajoute-t-on à la SNCF. Les voyageurs peuvent se renseigner sur les retards à prévoir pour leur train sur le site de la SNCF.

Commenter cet article

  • lolme24 : Etes vous certain de ce que vous avancez ? Vous connaissez les chiffres ?

    Le 26/07/2012 à 14h26
  • tram75 : Encore une fois, ne pas mélanger ce qui relève du transporteur, SNCF, et du gestionnaire du réseau, RFF, même si pour ce second les prestations sont encore assurées par la SNCF. Quand il s'agit d'un problème d'infrastructure, SNCF agit au nom et pour le compte de RFF... en l'occurrence la plainte à la gendarmerie est assurée au nom de RFF. Pourquoi autant de confusion alors que dans l'aérien, le maritime ou le routier la séparation est si évidente... et au final cela marche mieux! Merci

    Le 26/07/2012 à 13h47
  • creepy78 : Même si, dans ce cas précis, la SNCF n'y est pour rien, de toute façon ils ne sont JAMAIS à l'heure. Pratiquant le rail aussi bien sur de longue distance que les transports franciliens (RER, etc..), je peux vous dire que les jours où tout va bien ... Il n'y en a jamais ...

    Le 26/07/2012 à 12h30
  • buzzy2507 : C'est à cause du trafic du cuivre. Les cours de l'or et du cuivre poussent certains au vol.

    Le 26/07/2012 à 11h23
  • ldv75 : L'air de la nuisance est une spécialité française

    Le 26/07/2012 à 08h52
      Nous suivre :
      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      "La Prut", le plus beau fou rire de LCI : voici pourquoi le journaliste a enlevé son oreillette

      logAudience