En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Rixe d'Echirolles: deux interpellations près de Grenoble et à Hyères


le 01 octobre 2012 à 22h57 , mis à jour le 01 octobre 2012 à 23h06.
Temps de lecture
3min
Grenoble : meurtres sauvages
A lire aussi
Faits divers

Selon une source proche du dossier, ces deux interpellations ont eu lieu en milieu d'après-midi lundi dans le cadre d'une "stratégie" mise en place par les enquêteurs. L'un d'eux a été arrêté à Varces, dans l'Isère, au sud de Grenoble, et l'autre à Hyères, dans le Var. Il pourrait s'agir de deux frères, précise-t-on de même source. Ils ont été placés en garde à vue et devaient être conduits à Grenoble.

Auparavant dans la soirée, le président François Hollande s'était déplacé à Grenoble, en compagnie du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, pour rendre visite aux familles des deux victimes de la rixe mortelle. Sur place, il leur avait assuré que "tout était fait pour retrouver les auteurs de ces crimes odieux". Lors de cette visite, le chef de l'Etat a été interpellé par une habitante du quartier, qui lui avait lancé : "C'est devenu le Texas", ici. "Mon fils aussi, il a vécu ça. Il n'est pas mort, heureusement. J'allais vous écrire. Vous êtes là aujourd'hui. Ces deux-là, il ne faut pas qu'ils soient morts pour rien", lui a lancé cette femme. "Ils ne le seront pas", lui a répondu le chef de l'Etat. "Il faut que ça change à Grenoble ou Echirolles. C'est devenu le Texas. On est où là, M. le président ? J'ai voté pour vous ! Tous ces gens-là, ils ont voté pour vous !", a poursuivi l'habitante. "Eh bien, ils ont droit à la sécurité, c'est ce que je suis venu leur apporter. Sécurité, justice et réussite ! Merci !", a répondu M. Hollande.

A la suite d'une première dispute, Kevin, étudiant en master, et Sofiane, âgés tous deux de 21 ans, ont été lynchés par un groupe d'une quinzaine de jeunes munis de manches de pioche, de marteaux et de couteaux. Les meurtriers, une bande de jeunes venus de La Villeneuve et armés de battes de base-ball, de manches de pioches, de marteaux, de couteaux et d'un pistolet à grenaille, s'en sont pris à Sofiane et Kevin, qui tentaient de protéger deux adolescents et ont succombé à de multiples coups de couteau. L'audition d'un jeune majeur interpellé vendredi a permis de reconstituer la scène et de retrouver le pistolet et des douilles.

Commenter cet article

  • hype83 : Les 2 personnes arrêtées sont des militaires !

    Le 02/10/2012 à 10h26
  • lesueurg : Je trouve que les gens ont une bien mauvaise image du Texas.

    Le 02/10/2012 à 09h21
  • gwen53b : Elle s'occupe de "parentalité"... et demande plus de temps pour çà...

    Le 02/10/2012 à 08h34
  • nebuleuse57 : Ouvrons les ""maisons de correction"" avec un encadrement militaire pour ces jeunes désoeuvrés,à partir de 14 ans qui perturbent l'écoles et les quartiers.

    Le 02/10/2012 à 07h12
  • Lebreton : Je trouve cela bien triste ! Comment notre jeunesse française en est arrivé à sa ?? Je voudrait dire au deux familles des victimes . Toute les condoléances .

    Le 02/10/2012 à 01h00
      Nous suivre :
      Une heure de tranquillité : un extrait exclusif du film avec Christian Clavier

      Une heure de tranquillité : un extrait exclusif du film avec Christian Clavier

      logAudience