En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Seine-Saint-Denis : deux frères interpellés après une série d'agressions de mineures


le 25 avril 2012 à 13h05 , mis à jour le 25 avril 2012 à 13h22.
Temps de lecture
3min
police policiers faits divers accident meurtre violences

Crédits : LCI

À lire aussi
Faits diversDeux hommes de 21 et 24 ans ont été interpellés et l'un écroué, la semaine dernière en Seine-Saint-Denis, pour une série d'agressions sur de jeunes mineures, a annoncé mercredi la préfecture de police de Paris (PP). Les enquêteurs ont identifié près d'une quinzaine de victimes âgées de 14 à 18 ans.

Deux frères, âgés respectivement  de 21 et de 24 ans, ont été interpellés la semaine dernière en Seine-Saint-Denis, pour une série d'agressions de jeunes mineures qu'ils sont présumés avoir "terrorisées", a annoncé mercredi la préfecture de police de Paris (PP). L'un des deux hommes a été écroué.

Le 17 avril dernier, le service de l'accueil et de l'investigation de proximité (SAIP) de La Courneuve, dans ce département, a interpellé les deux suspects, dans la cadre d'une enquête, a dit la source, pour "agressions sexuelles, corruption de mineures, menaces et violences volontaires aggravées".   Ces faits avaient été révélés aux enquêteurs à la suite de l'interpellation d'un suspect consécutive à l'incendie criminel d'un véhicule, celui des deux frères. 

Il avait expliqué avoir agi "par vengeance à l'encontre des deux agresseurs" présumés qui "depuis plusieurs années terrorisaient et s'en prenaient à des jeunes filles d'un même quartier du Bourget", non loin de La Courneuve, dans le même département. Les enquêteurs ont identifié une quinzaine de victimes âgées de 14 à 18 ans. L'une d'elle, âgée de 16 ans, avaient subi leurs assauts entre août 2011 et mars 2012. Le plus jeune lui a cassé un doigt et le nez à coups de pied. La mère de l'adolescente a même remis aux enquêteurs une vidéo de l'agression diffusée sur internet.

Selon la Préfecture de Police, les suspects agissaient "selon un mode opératoire bien rôdé" : ils se procuraient le numéro de téléphone des jeunes filles, les contactaient via des messages "avenants et menaçants", les entraînaient dans des halls d'immeubles "sollicitant des actes sexuels". Ils sont aussi présumés avoir "confisqué" les téléphones portables de victimes ne les restituant "qu'en échange de faveurs sexuelles", selon la source. Après avoir "partiellement reconnu les faits", les deux frères ont été déférés devant la justice en fin de semaine dernière. L'aîné a été placé en détention provisoire et son frère sous contrôle judiciaire, selon la source.  

Commenter cet article

  • dacatoro : Excellent !

    Le 27/04/2012 à 17h49
  • honfray2012 : On ne demandera pas la nationalité de ces délinquants ??

    Le 25/04/2012 à 13h53
  • pepere25000 : 15ans de prison a chacun........

    Le 25/04/2012 à 13h50
      Nous suivre :
      A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

      A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

      logAudience