En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Tuerie de Chevaline : de l'argent saisi en Suisse ?

Alexandra Guillet par
le 05 octobre 2012 à 16h48 , mis à jour le 05 octobre 2012 à 18h07.
Temps de lecture
3min
Tuerie de Chevaline : trois pistes privilégiées

Trois pistes sont pour privilégiées. / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Faits diversDe l'argent sur un compte, dans une banque genevoise, "lié à la famille" du britannique d'origine irakienne assassiné en Haute-Savoie avec ses proches a été saisi par la justice suisse, rapporte vendredi la Tribune de Genève sur son site internet.

Saad al-Hilli, assassiné il y a un mois avec sa femme et sa belle-mère, ainsi qu'un cycliste français, "serait passé à Genève peu avant le drame", affirme vendredi la Tribune de Genève sur son site internet. De l'argent aurait été saisi sur un copte par la justice Suisse affirme également le journal, qui ajoute que le passage de Saad al-Hilli en Suisse et les sommes séquestrées seraient en lien avec l'assassinat. Le 5 septembre, cet homme de 50 ans, sa femme Iqbal, 47 ans, et sa belle-mère Suhaila al-Allaf, 74 ans, de nationalité suédoise, ont été tués par  balles à Chevaline, près d'Annecy, où ils passaient des vacances, de même qu'un  cycliste français, apparemment victime collatérale. Les deux fillettes de ce couple britannique d'origine irakienne ont survécu à la fusillade, mais l'aînée a été grièvement blessée.

Selon l'agence suisse ATS, le procureur genevois Dario Zanni enquête sur la tuerie de la Chevaline suite à une commission rogatoire lancée par les autorités françaises. Cette information a été confirmée à l'AFP par un porte-parole du procureur. Des actes ont aussi été requis dans plusieurs autres cantons, mais le porte-parole n'a fait aucun commentaire sur la nature de ces actes. Les enquêteurs français avaient indiqué s'intéresser à la Suisse comme possible itinéraire de fuite du ou des tueurs. L'existence d'un compte en Suisse a aussi été avancée par la presse anglaise.  Mais aucune confirmation officielle de ces informations n'a été donnée du côté français de l'enquête.

Un possible différend entre Saad et son frère, résidant en Grande-Bretagne, concernant l'héritage du père, récemment décédé en Espagne, intéresse les enquêteurs. "On reconstitue le patrimoine du père des frères Al-Hilli. Même si on sait que ce n'est pas ça qui va nous mener sur la piste des tueurs", a expliqué le procureur d'Annecy Eric Maillaud à propos du litige entre les deux frères. Il est en charge de l'enquête sur ce crime commis à moins d'une heure de route de Genève (lire son interview par TF1News : Tuerie de Chevaline : un mois après, le mystère reste entier). Le différend à propos de l'héritage de leur père porterait sur plusieurs millions d'euros, en argent, en biens et en immeubles, selon une source proche de l'enquête.

 

Commenter cet article

      Nous suivre :
      L'acteur péruvien Richard Torres dit "oui"... à un arbre !

      L'acteur péruvien Richard Torres dit "oui"... à un arbre !

      logAudience