ARCHIVES

Un homme arrêté à Besançon pour avoir frappé à mort son père


le 31 juillet 2012 à 18h56 , mis à jour le 31 juillet 2012 à 19h00.
Temps de lecture
2min
voiture police nationale sécurité policiers

Image d'archives / Crédits : TF1 News /S.M.

Faits diversUn homme de 35 ans a été interpellé après avoir frappé à mort son père, pour une raison inconnue, sous les yeux de sa mère au domicile familial mardi à Besançon.

Drame familial dans le Doubs. Un homme de 35 ans a été interpellé après avoir frappé à mort son père, pour une raison inconnue, sous les yeux de sa mère au domicile familial mardi à Besançon.
 
D'après les premiers éléments de l'enquête, l'homme, qui sortait d'un séjour en hôpital psychiatrique, s'est présenté au domicile de ses parents à l'heure du déjeuner. Il a violemment agressé son père, âgé de 66 ans et placé sous assistance respiratoire, lui frappant la tête contre le sol carrelé de la cuisine, a indiqué  le vice-procureur de Besançon. L'alerte a été donnée par la mère de famille et l'agresseur a été interpellé sur les lieux. Il a été placé en garde à vue différée, en attendant que les effets de l'alcool qu'il avait absorbé s'estompent, a précisé le vice-procureur.
 
L'homme avait déjà proféré des menaces à l'encontre de sa famille, avec qui il entretenait de mauvaises relations. Il sera entendu par les enquêteurs lorsque son état le permettra, tout comme sa mère qui a été hospitalisée en état de choc, selon le magistrat.

Commenter cet article

  • a1n2n2e3 : @kryss441 : la psychiâtrie : le parent PAUVRE de la Médecine .

    Le 01/08/2012 à 14h29
  • kryss441 : Parce qu'on ferme des lits par faute de moyen et la psy et la dernière préoccupation du système de santé, cela ne rapporte rien.....

    Le 01/08/2012 à 11h39
  • a1n2n2e3 : L'alcool et les problèmes psychiâtriques font " mauvais ménage " . Tous les malades ne sont pas des criminels et heureusement ! L'hôpital psychiâtrique " cherche " des places , des lits et on fait sortir trop rapidement les malades . Ne pas oublier qu'on juge une société à la façon dont elle traite ses malades psychiques qui sont en souffrance . Toutes mes pensées vont au papa , à son épouse . C'est très triste .

    Le 01/08/2012 à 10h08
  • saneman : Sans doute, mais voilà le résultat ! Et il n'est pas le premier à finir par tuer ...

    Le 01/08/2012 à 07h23
  • castor1911 : Parce qu'il y en a beaucoup et qu'on ne peut les garder tous en psy....

    Le 31/07/2012 à 23h26
      Nous suivre :

      Inde : un léopard sème la panique

      logAudience