En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un homme s'immole à la CAF de Mantes-la-Jolie

par
le 08 août 2012 à 12h32 , mis à jour le 08 août 2012 à 15h42.
Temps de lecture
3min
TF1/LCI : Caisse d'Allocations Familiales (CAF)

Caisse d'Allocations Familiales (CAF) / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Faits diversMercredi matin, un homme de 51 ans s'est immolé dans les locaux de la Caisse d'allocations familiales à Mantes-la-Jolie. La ministre Marisol Touraine fait part de son émotion.

Durant une entrevue avec un conseiller, un quinquagénaire désespéré a aspergé son corps d'un produit inflammable et y a mis le feu, se jetant par la même occasion sur les employés de la CAF située dans la cité du Val-Fourré. L'homme transportait une bouteille de white spirit. Son RSA était suspendu depuis le mois de mai, dans l'attente de pièces justificatives complémentaires."Ce rendez-vous était un échange très classique et très paisible, rien ne laissait supposer qu'on pouvait en arriver là" a déclaré une source préfectorale.
 

Les personnes présentes sont parvenues à éteindre rapidement les flammes et ont ainsi éviter la propagation du feu dans les lieux. L'homme orginaire de Mante-la-Ville (Yvelines) a été ensuite transporté par les secours à l'hôpital Saint-Louis à Paris. Ses brûlures au dexuième degré sont sérieuses mais pas mortelles a précisé la préfecture des Yvelines à la mi-journée. Une cellule psychologique a été mise à la disponibilité du personnel et des témoins de la scène dramatique.

 

Via un communiqué, Marisol Touraine a "fait part de sa profonde émotion face à cet acte désespéré d'une personne que les difficultés de la vie ont manifestement conduit à un geste tragique". Le texte de la ministre des Affaires sociales et de
la Santé ajoute que "le rôle exigeant et attentif joué par les employés de la CAF dans l'accueil d'allocataires souvent en grande difficulté est une mission essentielle de service public"

 

A lire également :

Des mal-logés occupent une CAF contre la suppression d'allocations logement

Port du voile: un homme soupçonné de menaces de mort à la Caf

Un homme gravement brûlé après une nouvelle immolation par le feu près de Lyon

Commenter cet article

  • flaps55 : Pour votre information : les salariés des CAF ne sont pas des fonctionnaires !

    Le 13/08/2012 à 14h13
  • flacleco : RSA, APL, ARE, RMI,ARS etc etc..les gens en ont marre de toutes ces aides...ce qu'ils veulent c'est travailler avec un salaire,et construire un projet..

    Le 09/08/2012 à 09h27
  • corazoncitto : J'espère que cet acte certes regretable, ouvriront les yeux aux personnes car ça c'est un acte de détresse, le pauvre, je suis de tout coeur avec lui en espérant qu'ils débloqueront son RSC.

    Le 09/08/2012 à 05h06
  • florentdeliesle : Le retard de versement des allocations par l'administration est un drame pour les plus pauvres des français. Certaines personnes sont réduites à mendier ou à arrêter leurs études parce que, même étant dans leur bon droit, les aides sociales sont versées très régulièrement avec des retards de deux ou trois moi. Il y a un problème en France, un problème grave qui ne tient qu'à une chose: la paresse d'un bon nombre de fonctionnaire.

    Le 09/08/2012 à 01h17
  • francisk1 : Privé durant 4 mois d'un minimum vital , son geste regrettable aurait dû avoir le mérite d'une autre explication de la part d'une ministre qui est à côté de ses pompes pour cet humain qui demande cent fois moins que cerre représentante d'un socialisme de planeurs.

    Le 08/08/2012 à 22h34
      Nous suivre :
      Ils plongent d'une falaise de 27 mètres

      Ils plongent d'une falaise de 27 mètres

      logAudience