En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un policier passé à tabac près de Mulhouse


le 16 septembre 2012 à 18h18 , mis à jour le 16 septembre 2012 à 18h21.
Temps de lecture
3min
policiers

Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Faits diversUn policier a été victime d'une violente agression dimanche matin à Kingersheim, près de Mulhouse (Haut-Rhin), a-t-on appris dimanche de source policière. Le syndicat Alliance dénonce un guet-apens en lien avec sa profession.

Le fonctionnaire avait quitté son service avec son véhicule personnel quand il a été agressé vers 1h30 "par 10 à 15 individus cagoulés" qui l'ont entraîné dans une ruelle pour le passer à tabac. Ils ont ensuite tenté d'incendier son véhicule et ont pris la fuite avant l'arrivée de la police, a précisé la source policière. La victime, âgée de 37 ans, a été blessée à la tête et au visage, et souffre de brûlures aux mains. Le policier devait être auditionné dans l'après-midi par les services de la police judiciaire, chargée de l'enquête, a ajouté cette source.
 
Selon cette source, il est trop tôt pour établir un lien entre l'agression et sa fonction de policier. Mais le syndicat Alliance-Police Nationale a dénoncé une "agression lâche et sauvage" dont les circonstances "ne laissent planer aucun doute sur le fait" que l'homme a été "visé en sa qualité de policier". "Notre collègue est formel, ils lui ont crié ‘sale flic' en l'attaquant", a expliqué le responsable régional d'Alliance, qui a rendu visite à la victime à l'hôpital.
 
Le policier, qui avait déjà été la cible d'un incident plus tôt dans la semaine selon le responsable syndical, est tombé dans une véritable souricière, a dénoncé le syndicat. Un premier véhicule lui a barré la route, le forçant à emprunter une ruelle où ses agresseurs l'attendaient. Le fonctionnaire a perdu brièvement connaissance et à son réveil, il se trouvait assis dans son véhicule qui commençait à prendre feu. Il a toutefois réussi à maîtriser le début d'incendie. Selon le syndicat, le policier souffre de "multiples plaies saignantes au visage ainsi que d'une fracture faciale".

Commenter cet article

  • parigot_sur_mer : Et le droit à la légitime défense ??? Il était armé, il aurait du utiliser le matériel. Si la police n'arrive plus à se défendre elle-même, le citoyen n'en a plus rien à attendre.

    Le 26/09/2012 à 00h56
  • andreassp37 : Des couards? -^ mais ta raison ...

    Le 18/09/2012 à 08h39
  • lap89 : Vous allez voir que la faute est au policier,sur.

    Le 17/09/2012 à 12h36
  • mirkos71 : Ne faudrait il pas leur rendre la pareille a ces courageux !!!

    Le 17/09/2012 à 12h07
  • infoniko : Rien que le 15 contre un montre a qui on a a faire, on va classer ce quartier en zsp et çà ne changera rien.

    Le 17/09/2012 à 11h16
      Nous suivre :
      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      logAudience