En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Une famille séquestrée et torturée pour de l'argent dans l'Essonne


le 20 juillet 2012 à 17h02 , mis à jour le 20 juillet 2012 à 17h03.
Temps de lecture
2min
À lire aussi
Faits diversMercredi soir à Yerres, trois malfaiteurs s'en sont pris à un chef d'entreprise, son fils et ses parents septuagénaires dans leur pavillon pour leur soutirer de l'argent.

Une famille a été séquestrée et torturée mercredi soir à Yerres, dans l'Essonne, par des malfaiteurs qui se sont introduits dans leur pavillon pour leur soutirer de l'argent. L'information est révélée par Le Parisien.
 
Ces hommes cagoulés et gantés ont fait irruption au domicile d'un chef d'entreprise en bâtiment, qui se trouvait en compagnie de son fils et de ses parents, septuagénaires. Le trio était en possession "d'au moins une arme de poing qu'ils ont exhibée pour montrer qu'elle était chargée", selon une source policière. Ils s'en sont pris au fils, en lui appliquant l'arme sur la tempe et en menaçant de lui couper le doigt, qu'ils ont entaillé. Les malfaiteurs ont aussi attaqué le père, menaçant de lui couper l'oreille, qu'ils ont mutilée. Ils lui ont aussi plongé la tête à plusieurs reprises dans une baignoire remplie d'eau et leur victime "est tombée plusieurs fois dans les pommes".
 
"On pense que ce sont des gens qui ont été repérés", a raconté la source judiciaire, qui a précisé que le fils "aurait mal fermé une porte et les malfaiteurs en auraient profité". Ils ont réussi à se faire remettre environ 18.000 euros en liquide ainsi que des chéquiers et des cartes bleues. La famille a déposé plainte pour extorsion de fonds avec violence et séquestration et une enquête préliminaire a été ouverte. La police judiciaire de l'Essonne est saisie.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience