En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Une fillette de quatre ans oubliée dans un bus


le 07 septembre 2012 à 13h07 , mis à jour le 07 septembre 2012 à 13h17.
Temps de lecture
3min
Un commissariat de police (archives).

Un commissariat de police (archives). / Crédits : LCI

À lire aussi
Faits diversUne fillette de quatre ans a été oubliée dans un bus scolaire en Dordogne pendant plusieurs heures jeudi matin, le temps pour son école maternelle de retrouver le chauffeur qui n'avait pas pensé à vérifier son véhicule.

Une fillette de quatre ans a été oubliée dans un bus scolaire en Dordogne pendant plusieurs heures jeudi matin, le temps pour son école maternelle de retrouver le chauffeur qui n'avait pas pensé à vérifier son véhicule. "Nous l'avons mise dans un bus sur un siège séparé seulement d'une rangée du chauffeur et nous lui avons mis la ceinture", a raconté à l'AFP Arnaud Lascombe, confirmant une information publiée par le quotidien Sud Ouest. Janelle, en deuxième année de maternelle, prenait pour la première fois le bus suite à la mise en place du transport scolaire pour relier Saint-Marcory, où elle vit avec ses parents, à Capdrot Bourg, où se trouve la maternelle, à 6 km de son domicile.
 
Mais à l'arrivée, il n'y avait "aucun adulte pour la réceptionner, et le chauffeur n'a pas vérifié qu'elle était bien descendue".  Selon le père de Janelle, il est ensuite rentré chez lui a "fermé le bus à clef et est parti". Pendant ce temps l'école, s'apercevant de l'absence de la petite, a découvert qu'elle devait bien être dans le bus, d'autres enfants ayant indiqué qu'elle était bien montée à bord du véhicule d'une vingtaine de places.  "Le chauffeur était injoignable, sur son fixe, comme sur son portable", raconte la directrice de la maternelle, Marie-José Allègre: "Vous savez en Dordogne, le portable ne passe pas toujours bien".
 
La petite, enfermée dans le bus pendant ce temps, pleurait. "Elle m'a raconté qu'elle a pleuré et elle a juste réussi à ouvrir son sac pour prendre son doudou", dit encore le père, qui explique avoir signalé l'incident à la gendarmerie, sans porter plainte. L'école a finalement pu joindre le conducteur et l'enfant a été ramenée à l'école vers midi. Vendredi les parents qui faisaient appel à ce transport scolaire ont refusé de confier leurs enfants au même chauffeur et ont eu recours au covoiturage, ont raconté le père de Janelle et la directrice. "J'ai parlé avec le patron de la société de transport qui m'a dit qu'il prendrait des dispositions", a encore assuré cette dernière. La fillette, elle, a fait des cauchemars. "Il y aura sans doute un petit traumatisme", a dit la directrice.
 

Commenter cet article

  • lagrosse02 : Ça faisait longtemps car c'était les vacances scolaires !!!!!!!!!!

    Le 07/09/2012 à 15h00
  • edt992 : Et est-ce que les parents ont eut la présence d'esprit de prévenir le chauffeur que c'était son premier trajet, et qu'il fallait donc qu'il soit spécialement attentif ? J'en doute, parce que sinon je vois pas comment le chauffeur aurait pu oublier...

    Le 07/09/2012 à 13h47
  • fannydu02140 : Pas d'accompagnant dans le bus scolaire, pas d'adulte pour recuperer les enfants à l'arriver du bus? Maintenant si on ne peut plus faire confiance au transport scolaire pour acheminer les petits à l'ecole comment va t'on faire?

    Le 07/09/2012 à 13h46
  • tordu001 : Les enfants en France ,sont loin d'être considérés comme des personnes a part entière ,c'est encore un exemple les parents de l'enfant auraient dû porter plainte ,car quand on a la responsabilité de transporter des enfants on se doit d'être a la hauteur de cette responsabilité

    Le 07/09/2012 à 13h38
  • juigne11 : Ce n 'est pas la premiére fois que ça arrive

    Le 07/09/2012 à 13h19
      Nous suivre :
      Impressionnantes éruptions à la surface du soleil

      Impressionnantes éruptions à la surface du soleil

      logAudience