En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Ardèche : une mygale nichait dans le tronc de son olivier

Edité par
le 26 juillet 2013 à 12h46
Temps de lecture
2min
Mygale

Crédits : Christophe Chevalin/Etienne Chognard/Alain Issock/François Pugnet/Jean-Claude Roca/Jean-Marc Sureau

Faits diversUne Ardéchoise a eu la désagréable surprise de trouver mercredi une mygale dans l'olivier qu'elle venait d'acheter dans une jardinerie de Haute-Loire et une autre dans sa piscine.

La surprise est désagréable. Une cliente ardèchoise a porté plainte après avoir acheté un olivier de 500 ans dans une jardinerie de Vals-près-le-Puy (Haute-Loire). Après cet achat, elle a en effet retrouvé mercredi le cadavre d’une mygale dans sa piscine qui s'était échappé du tronc de son nouvel achat, révèle Le Progrès.

Il s’agit en réalité d’une mygale andalouse, l’une des deux mygales européennes, notamment connue pour ses morsures dangereuses et toxiques, selon le quotidien local. Appelés en urgence, les sapeurs-pompiers ont découvert une "soeur" de la bête morte dans la piscine, mais cette fois bien vivante, dans le tronc du bel olivier... Ils ont réussi à piéger l'arachnide détectable par la toile d’araignée très spécifique qu’il a tissée autour du tronc d’arbre. La mygale, qui mesurait environ 3 centimètres, n'a pas survécu à l'intervention.

Alertée, la jardinerie a contacté tous ses clients ayant acheté un olivier en provenance d’Andalousie. Des recherches ont été menées sur les huit autres oliviers vendus par la jardinerie. Un autre d’entre eux comptait aussi une mygale...

Commenter cet article

      Nous suivre :
      James Rodriguez arrive au Real Madrid, les fans en furie

      James Rodriguez arrive au Real Madrid, les fans en furie

      logAudience