ARCHIVES

Une nourrice soupçonnée d'avoir empoisonné un bébé au Lexomil


le 15 septembre 2012 à 12h30 , mis à jour le 15 septembre 2012 à 12h31.
Temps de lecture
2min
couche bébé nourrisson

Image d'archives / Crédits : DIDIER PALLAGES / AFP

À lire aussi
Faits diversL'hospitalisation d'un bébé, vendredi soir dans les Bouches-du-Rhône, a conduit à la mise en examen de sa nourrice. Le nourrisson, dans un état grave, a dû subir un lavage d'estomac. La nourrice lui aurait fait ingérer du Lexomil pour ne pas être dérangée.

Une nourrice soupçonnée d'avoir administré un anxiolytique à un bébé pour le calmer a été placée en garde-à-vue à Salon-de-Provence, vendredi soir, et l'enfant hospitalisé dans un état grave, a-t-on appris samedi de source proche de l'enquête.

Cette nourrice est soupçonnée d'avoir donné du Lexomil à cet enfant de six mois qu'elle gardait, afin de ne pas être dérangée.

Le bébé, hospitalisé au cours de la nuit dans un état grave, a dû subir un lavage d'estomac. Selon une source proche de l'enquête, cette femme lui administrait régulièrement ce médicament.

Commenter cet article

      Nous suivre :

      Jugé dépressif, un panda autorisé à regarder son ami à la télé

      logAudience