En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Viol en réunion : nouvelle confrontation entre Gomis, Benalouane et la femme


le 15 juin 2012 à 10h08 , mis à jour le 15 juin 2012 à 11h47.
Temps de lecture
3min
Bafétimbi Gomis de l'Olympique Lyonnais en octobre 2011

Bafétimbi Gomis de l'Olympique Lyonnais en octobre 2011 / Crédits : Dani Pozo / AFP

Faits diversUne nouvelle confrontation a eu lieu vendredi entre les deux footballeurs et la femme, qui les accuse de l'avoir contrainte à un rapport sexuel dans la nuit de mardi à mercredi. Les deux hommes vont être aussi présentés à un juge d'instruction dans l'après-midi.

Alors que  Bafétimbi Gomis et Yohan Benalouane ont vu leur garde à vue prolongée, une nouvelle confrontation a eu lieu vendredi entre eux et la femme qui aurait été victime d'un viol en réunion, a annoncé leur défense. "Moi je suis absolument persuadé de l'innocence de mon client M. Benalouane, comme également de l'innocence de M. Gomis", a déclaré vendredi Me Jean-François Barre devant le commissariat du 3e arrondissement où se déroulent les gardes à vue. La plaignante a déjà été confrontée aux deux hommes à l'hôtel de police jeudi soir. "C'est une chose avérée et on la poursuivra jusqu'au bout", a ajouté l'avocat lyonnais. "Les choses ont toujours été dites de la manière la plus simple et la plus efficace qui soit. Donc il n'y a pas différentes versions ou quoi que ce soit" entre les deux joueurs, a précisé Me Barre.

La garde à vue des deux footballeurs, qui se trouvent sous ce régime depuis mercredi après-midi après une plainte de la victime présumée, avait été prolongée jeudi en fin d'après-midi. Ils seront aussi présentés dans l'après-midi à un juge d'instruction pour une possible mise en examen. Mais ce dernier garde une marge d'appréciation sur les faits et peut aussi, dans l'absolu, les entendre comme témoins ou témoins assistés s'il estime qu'il n'existe pas assez d'indices. Les deux joueurrs contestent les accusations de cette femme. 

La scène aurait été filmée avec un portable

La plaignante s'est en effet présentée mercredi matin à la police de Lyon pour déposer plainte contre les deux hommes. Elle a dit avoir eu des relations sexuelles contraintes dans la nuit de mardi à mercredi avec les deux sportifs au domicile de Bafetimbi Gomis, au terme d'une soirée arrosée. Elle ne parle pas de violences physiques mais de contrainte morale. Mercredi, une perquisition dans l'appartement lyonnais de Bafétimbi Gomis n'a pas apporté d'éléments éclairant l'enquête.

Selon Radio France, la scène aurait été filmée avec le téléphone portable d'un des deux joueurs et les policiers sont en possession de l'enregistrement. Bafétimbi Gomis et Yohan Benalouane se sont connus à l'AS Saint-Etienne, avant que le second ne parte au club italien de Cesena où il joue aujourd'hui. L'attaquant lyonnais, avant d'être placé en garde à vue, a écrit sur son compte Twitter : "Je vous informe que je démens formellement les accusations qui sont portées contre moi".

Sélectionné six fois en équipe de France, il est l'un des rares joueurs internationaux à avoir marqué deux buts lors de sa première sélection en août 2008 face à l'Equateur. L'Olympique lyonnais a dit mercredi "prendre acte de l'existence d'une enquête et suivre en parfaite synergie son évolution".

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Sophie Marceau et Patrick Bruel, deux stars adulées Angoulême

      Sophie Marceau et Patrick Bruel, deux stars adulées Angoulême

      logAudience