En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Viol présumé de pompiers: les autorités militaires mises en cause (vidéo)


le 12 mai 2012 à 19h36 , mis à jour le 12 mai 2012 à 21h51.
Temps de lecture
3min
A lire aussi
Faits diversL'avocat de deux pompiers ayant porté plainte pour viol et violences lors d'un bizutage au sein de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris a mis en cause samedi les autorités militaires, qui selon lui n'ont "rien fait" pour empêcher de tels "agissements".

Après la mise en examen de 12 pompiers de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), l'avocat de deux pompiers ayant porté plainte pour viol et violences lors d'un bizutage au sein a mis en cause samedi les autorités militaires, qui selon lui n'ont "rien fait" pour empêcher de tels agissements.
 
Rappel des faits : douze pompiers ont été mis en examen et l'un d'eux incarcéré vendredi soir dans l'enquête qui secoue la prestigieuse Brigade. La scène de violences est survenue dans un car qui ramenait le 6 mai l'équipe spéciale de gymnastes de la BSPP d'une compétition à Colmar (Haut-Rhin). Face à la description de la scène, l'avocat Nicolas Cellupica s'est réjoui que "d'ores et déjà, certains pompiers à la retraite ou en service se soient manifestés pour apporter tout leur soutien à ces deux jeunes sapeurs-pompiers". (Voir ci-dessous le témoignage d'un ancien pompier recueilli par TF1 )

Car, selon lui, cela veut dire "que ces agissements, ces bizutages, ces barbaries existent depuis des années mais qu'elles sont tues, elles sont passées sous silence y compris jusqu'au plus haut niveau de la hiérarchie". "En conséquence, les deux victimes, à côté du volet pénal, ont décidé d'engager la responsabilité des autorités militaires qui n'ont rien fait, qui n'ont pas agi pour empêcher de tels agissements honteux", a ajouté Me Cellupica, dans une déclaration à la presse devant le Palais de Justice de Paris.

"C'est allé au-delà du raisonnable"
 
Du côté des accusés, le ton est évidemment tout autre. L'avocat de deux pompiers mis en examen dans l'enquête sur un viol et des violences sur des engagés de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) a assuré samedi que ses clients ne comprenaient pas pourquoi ce bizutage avait "dégénéré", confirmant que "pour eux, il n'y a pas eu viol". "Dire qu'ils sont désespérés est un euphémisme, ils n'arrivent pas véritablement à comprendre pourquoi ça a dégénéré", a déclaré sur Europe 1 Me Régis Méliodon, avocat du pompier incarcéré à la prison de La Santé et de l'un des pompiers mis en examen pour non empêchement d'un crime ou délit. "Ils disent c'est peut-être l'effet de groupe, peut-être l'alcool, ils ne comprennent pas. C'est la première fois, ils disent, que ça a autant dégénéré", a-t-il ajouté. 

Quand ils ont vu les scènes filmées sur téléphone portable, "les clients que je représente avaient honte", a-t-il dit. "C'est allé au-delà du raisonnable.""Après, pour eux il n'y a pas eu viol", a-t-il ajouté, précisant que sur la vidéo qu'il a pu visionner, "on ne voit pas tout. On est incapable de savoir s'il y a eu viol ou pas (...) On voit une bouteille mais on ne voit pas si elle a été introduite ou pas".

Commenter cet article

  • tonus5 : Allez, on met tout le monde dans le même paquet..........

    Le 13/05/2012 à 09h59
  • louischom : Il est vrai que les meneurs sont rarement bizutés, et que ce sont les plus vulnérables qui ont les pires vexations. Personnellement, jamais inquiété, pendant mon service militaire, j'ai veillé à ce que si "taquineries il y avait" cela ne dégénère pas en vexation dans l'unité de parachutistes où je servais et je ne comprends pas que des adultes laissent faire cela! C'est indigne!

    Le 13/05/2012 à 09h53
  • trist88e : Honteux et inhumain ! nous avions un grand respect de la profession, maintenant cela prête a équivoque ?

    Le 13/05/2012 à 09h26
  • samsara1971 : Je vis juste en face de cette caserne ( porte de champerret 17 eme) et je ne la regarderai plus de la meme manière dorénavent ....

    Le 13/05/2012 à 08h50
  • kosotto1 : Bravo Monsieur, votre prise de position vous honore.

    Le 12/05/2012 à 23h59
      Nous suivre :
      Ils découvrent un trésor dans le mur de leur maison

      Ils découvrent un trésor dans le mur de leur maison

      logAudience