En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Violeur en série dans les campings : un portrait-robot va être diffusé


le 10 août 2012 à 12h11 , mis à jour le 10 août 2012 à 12h20.
Temps de lecture
3min
TF1-LCI

Crédits : TF1-LCI

A lire aussi
Faits diversUn homme, soupçonné d'avoir violé une fillette de 11 ans dans un camping du sud de l'Ardèche dans la nuit de mardi à mercredi et d'avoir tenté ou commis plusieurs autres agressions dans la région, est recherché. Un portrait-robot devrait être diffusé.

L'enquête se poursuivait vendredi en Ardèche pour tenter d'interpeller un homme soupçonné d'avoir violé une fillette de 11 ans dans un camping du sud de l'Ardèche, dans la nuit de mardi à mercredi, et d'avoir tenté ou commis plusieurs autres agressions dans la région. Le parquet de Privas, chargé de l'enquête, tiendra un point presse vendredi après-midi.

 

La jeune victime, de nationalité française, dormait dans sa tente, dans un camping de Saint-Didier-sous-Aubenas, lorsqu'elle a été agressée en pleine nuit par le suspect qui a pris la fuite. Outre ce viol, l'homme est suspecté d'avoir commis d'autres tentatives ou agressions dans la région, une des victimes étant de nationalité hollandaise dans un de ces dossiers, selon une source judiciaire. Gendarmes et policiers sont mobilisés dans cette affaire, pour essayer de trouver des rapprochements. Un portrait robot du suspect devait être diffusé dans les commissariats et gendarmeries. De plus amples renseignements devraient être données par le parquet lors de son point de presse.

"Je ne veux aucun gosse seul le soir dans le camping"


Au camping de Saint-Didier-sous-Aubenas, la directrice, très nerveuse, se refusait à faire le moindre commentaire. Elle a juste admis que c'était dans son camping que la jeune fillette avait été violée avant de confier à une journaliste de l'AFP, sur place, qu'elle se sentait "harcelée" par les médias. Sur France Bleu Drôme-Ardèche, une directrice de camping, à Voguë, a assuré avoir renforcé la sécurité dans son camping, un vigile effectuant des rondes chaque nuit. "A chaque fois que quelqu'un se présente, je dis bien aux parents ce qui s'est passé et je dis aussi aux gens, je ne veux aucun gosse seul le soir dans le camping", a-t-elle témoigné. Pour tout nouvel arrivant, la direction de ce camping demande le port d'un bracelet obligatoire en leur disant que c'est "pour les contrôler", facilitant ainsi la surveillance des personnes sur le terrain. .

Commenter cet article

  • chelly808 : Superbe commentaire! C'est a la TV qu'ils devaient le diffuser comme c'est fait aux U.S ou tous pays civilises...

    Le 11/08/2012 à 15h20
  • zora63 : En attente... mais on ne les voit jamais...

    Le 11/08/2012 à 12h12
  • heybaal : Ouais, on va diffuser le portrait robot dans les commissariat et les gendarmeries. Des fois que le violeur aille s'attaquer à un agent, on sait jamais ... On a de drôle de priorités dans ce pays.

    Le 10/08/2012 à 18h57
  • _mike : Ah, un portrait robot ? Comme pour cette fillette qui avait été violé par un faux policier mais auquel je n'ai jamais vu le portrait robot.. En attendant il a surement eu le temps de faire le tour du monde.

    Le 10/08/2012 à 12h58
      Nous suivre :
      Froide salutation entre Hollande et Filippetti à Florange

      Froide salutation entre Hollande et Filippetti à Florange

      logAudience