En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Société

Découvrir l’Andalousie à bord du mythique train El Andalus

Découvrir l’Andalousie à bord du mythique train El Andalus

Société

Construit en France dans les années 1920 puis transporté en Espagne, le train historique El Andalus accueillait même la famille royale britannique. Aujourd’hui, il sillonne les routes de l’Andalousie pour le plus grand plaisir d'une trentaine de voyageurs. Dans les voitures, le style de l’époque a été conservé. Un voyage d'une semaine reposant et chargé de découvertes à travers les villes comme Séville ou Ronda ou Grenade.

Agression antisémite à Marseille : Yusuf, 16 ans, souhaite toujours "mourir en martyr"

Agression antisémite à Marseille : Yusuf, 16 ans, souhaite toujours "mourir en martyr"

Société

En janvier dernier, à Marseille, Yusuf, 15 ans, tente de tuer son professeur juif, Benjamin Amsellem avec une machette. Il avait prêté allégeance à l’Etat islamique. Incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis, il est l’un des plus jeunes terroristes présumé de France. Il a exprimé pour la première des remords et explique qu’il n’aurait pas dû tenter de tuer son enseignant. Pourtant, l’ancien lycéen, qui jure de changer, souhaite toujours mourir en martyr. L’administration de la prison redoute le prosélytisme auprès de ses jeunes codétenus.

Réviser son baccalauréat sur Internet

Réviser son baccalauréat sur Internet

Société

Les épreuves du baccalauréat débuteront dans 24 jours. Pour les lycéens, l’heure est aux révisions et ils ont délaissé les annales pour réviser sur Internet. Une manière plus ludique utilisée par certains enseignants. A Besançon par exemple, un professeur d’Histoire-Géographie met en ligne ses cours, des vidéos ou encore des exercices personnalisés pour aider ses élèves. Plusieurs applications proposent également des quiz pour faire le point sur les révisions. Le risque : se perdre dans la multitude de possibilités.

François Thierry accusé de trafic de cannabis par un ancien indic

François Thierry accusé de trafic de cannabis par un ancien indic

Société

L’ex-chef de la brigade des Stups, François Thierry, est accusé d’avoir couvert un immense trafic de cannabis en France. Ce matin, dans Libération, un témoignage d’un de ses anciens « indic » met en cause le commissaire. L'homme pourrait avoir laissé une partie d'une saisie colossale de 7 tonnes de cannabis interceptés par la douane dans les beaux quartiers de Paris à son indic comme un cadeau de remerciement.

Blocage des dépôts de carburants : les motivations de la CGT

Blocage des dépôts de carburants : les motivations de la CGT

Société

Dans les Bouches-du-Rhône, au dépôt de Fos, l’un des plus gros sites pétroliers de France, routiers, dockers ou ouvriers ont bloqué l'accès, perturbant le ravitaillement des stations-service. Tous redoutent les conséquences de la loi travail sur leur quotidien. Aujourd’hui, 5 dépôts sur 100 étaient bloqués et les raffineries sont encore plus touchées puisque quatre sur huit sont paralysées ou touchées par des grèves. Et trois sont bloquées par des barrages.

Tirs contre une permanence PS à Grenoble : Erwann Binet parle de "violence calculée"

Tirs contre une permanence PS à Grenoble : Erwann Binet parle de "violence calculée"

Société

La nuit dernière, le rideau de la devanture d’une permanence du Parti socialiste à Grenoble a été criblé de 12 impacts de balle. Erwann Binet, député PS de la 8ème circonscription de l’Isère, condamne cet acte. "Avec une arme, on est sur de la violence vraiment instrumentalisée, de la violence calculée, de la violence extrêmement froide. C’est un degré ultime qu’il faut évidemment condamner".

François Thierry, ex-chef des Stups, accusé d’avoir couvert un immense trafic de cannabis

François Thierry, ex-chef des Stups, accusé d’avoir couvert un immense trafic de cannabis

Société

Surnommé "le roi" de la brigade des Stups, François Thierry était le visage de la lutte anti-drogue en France. Mais il pourrait en réalité être de mèche avec l’un des plus gros trafiquants d’Europe. Un témoignage d’un ancien indic de François Thierry, révélé aujourd’hui dans Libération, accuse l’ex-chef des Stups d’avoir organisé le trafic dans le sud de la France.

Procès Neyret : "Ce n’est pas le procès de la police mais bien celui d’un seul homme"

Procès Neyret : "Ce n’est pas le procès de la police mais bien celui d’un seul homme"

Société

"Les deux procureures n’ont absolument pas l’intention de se laisser impressionner par le cv de Michel Neyret", a précisé Ségolène Chaplin, correspondante de LCI. En effet, les deux femmes ont insisté sur le fait que "ce n’est pas le procès de la police judiciaire mais bien celui d’un seul homme, de ses dérives, de sa logique qui était que la fin justifie les moyens".

Un village de la Nièvre refuse d’être rattaché à une commune située à 1h de route

Dans la Nièvre, un village refuse d’être rattaché à une commune située à 1h de route

Société

Dans le cadre d’une opération de fusion des communes visant à faire des économies, Saint-Agnan devrait être rattachée à partir de 2017 à Château-Chinon dans la Nièvre. Une décision qui ne satisfait pas les 150 habitants de la commune, car la ville est située à plus d’une heure de route. Les villageois de Saint-Agnan se sentent plus proches du département voisin, la Côte-d’Or, où ils ont l’habitude de se rendre plus régulièrement. Le maire espère trouver un arrangement.

Finistère : ils sont devenus propriétaires d’un terrain à 974 euros

Finistère : ils sont devenus propriétaires d’un terrain à 974 euros

Société

Cette famille est devenue propriétaire à Berrien dans le Finistère, d’un terrain constructible de 974m². Elle a payé 974 euros. L’opération à 1 euro le mètre carré vise à permettre aux jeunes familles de devenir propriétaires tout en sauvant le village de la désertification. Dix terrains ont été mis en vente avec pour seules conditions : construire sous trois ans et ne pas faire de plus-value en cas de revente du terrain vierge.

Intempéries : l'Isère s'est recouvert de flocons en plein mois de mai

Intempéries : l'Isère s'est recouvert de flocons en plein mois de mai

Société

Située à 1.600 mètres d’altitude, la ville de Chamrousse a eu la surprise lundi matin de voir la neige tomber en plein mois de mai. Quinze centimètres de flocons ont recouvert la station qui a pourtant fermé le 17 avril. Les commerçants ont rallumé les cheminées pour supporter les températures négatives. Si les habitants s’accommodent de cette situation, ils auraient préféré que la neige arrive plus tôt dans la saison.

Nous suivre :

Visitez la Station spatiale internationale avec Thomas Pesquet

logAudience