En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Société

Affaire Neyret : Premier jour de procès pour l’ex-numéro 2 de la Police judiciaire de Lyon

Affaire Neyret : Premier jour de procès pour l’ex-numéro 2 de la Police judiciaire de Lyon

Société

Poursuivi pour corruption, Michel Neyret comparait ce lundi devant le Tribunal Correctionnel de Paris. L’ex-policier est soupçonné de trafic d’influence, de détournement de scellés de stupéfiants et d’avoir fourni des renseignements à des informateurs en échange d’un enrichissement personnel. Dans cette affaire, huit autres prévenus sont attendus sur le banc des accusés.

permis

Elles repassent le (nouveau) code de la route... et échouent

Société

La réforme du code de la route est entrée en vigueur ce lundi. Destinée à diminuer le nombre de morts sur les routes d'ici à 2020, elle permettra aux futurs conducteurs d'aborder de nouveaux thèmes. Brigitte, 60 ans et Anne, 34 ans ont réussi leur examen, il y a des années. Elles se sont confrontées au nouvel examen du code Rousseau. Malgré les nouvelles questions, les résultats sont plutôt encourageants : Brigitte a fait neuf fautes et Anne, onze fautes.

procès

Procès PIP : la justice rend sa décision en appel sur "l'apprenti sorcier des prothèses"

Société

Le scandale PIP revient à la Une de l'actualité. La justice doit rendre lundi sa décision en appel concernant Jean-Claude Mas, le fondateur de la société PIP dont les prothèses mammaires, fabriquées au mépris de toute norme sanitaire et potentiellement dangereuses, ont été implantées sur des milliers de femmes dans le monde. En 2013, Jean-Claude Mas avait été condamné en première instance à 4 ans de prison et à une amende de 75.000 euros.

Nuit debout : la place de la République évacuée après l'irruption de casseurs

Nuit debout : la place de la République évacuée après l'irruption de casseurs

Société

La "Nuit debout" fêtait ce 1er mai, son premier mois d'existence. Après un concert improvisé du rappeur Nekfeu, vers 21h dimanche, des groupes de casseurs sont arrivés sur la place de la République. Des participants ont essayé de s'interposer. La place a été évacuée, une manifestation s'est engagée sur le boulevard Magenta et a été dispersée au niveau du métro Jacques Bonsergent.

Le concert de Nekfeu terminé, la place de la République évacuée après l'irruption de casseurs

Le concert de Nekfeu terminé, la place de la République évacuée après l'irruption de casseurs

Société

ŒIL DU WEB. La "Nuit debout" fêtait ce 1er mai, son premier mois d'existence. Après un concert improvisé du rappeur Nekfeu, vers 21h dimanche, des groupes de casseurs sont arrivés sur la place de la République. Des participants ont essayé de s'interposer. La place a été évacuée, une manifestation s'est engagée sur le boulevard Magenta et a été dispersée au niveau du métro Jacques Bonsergent.

Bien-être animal : ces abattoirs qui défendent le respect des animaux

Bien-être animal : ces abattoirs qui défendent le respect des animaux

Société

Alors que les vidéos choc de l’association L214 ont permis de relancer le débat sur le bien-être animal, certains abattoirs prônent la transparence. En Bretagne, Henri Thébault, directeur de l’abattoir de Quintin, n’hésite pas à ouvrir ses portes à ceux qui veulent visiter les lieux. Il prévoit même d’organiser une journée portes ouvertes. Un vétérinaire inspecte l’entreprise quotidiennement pour vérifier l’état des animaux avant et après leur abattage.

LuxLeaks : l’exemple d’Antoine Deltour mobilise pour la création d’un statut de lanceur d’alerte

LuxLeaks : l’exemple d’Antoine Deltour mobilise pour la création d’un statut de lanceur d’alerte

Société

Antoine Deltour risque dix ans de prison et un million d’euros d’amende pour avoir dénoncé les arrangements entre des multinationales et l’État luxembourgeois visant à les dispenser d’impôts. Alors que son procès se tiendra mardi, sa situation mobilise de nombreuses personnes qui souhaiteraient la création d’un statut de lanceur d’alerte, afin de protéger ceux qui osent dénoncer les systèmes d'optimisation fiscale.

Profession lanceur d’alerte : ils risquent leur vie pour l’État mais sont coupables selon la Justice

Profession lanceur d’alerte : ils risquent leur vie pour l’État mais sont coupables selon la justice

Société

Wikileaks, SwissLeaks, affaire UBS, les scandales financiers sont nombreux. Ils ont été découverts grâce à des lanceurs d’alerte comme Edward Snowden, Stéphanie Gibaud ou encore Hervé Falciani. Beaucoup risquent de faire, ou ont déjà fait de la prison pour violation du secret professionnel. En France, la loi Sapin 2 devrait permettre de mieux les protéger.

Nuit Debout : les riverains exaspérés par les dégradations place de la République

Nuit Debout : les riverains exaspérés par les dégradations place de la République

Société

Dégradations des murs, vitrines cassées, Nuit Debout laisse des traces. Les riverains déplorent ces débordements en marge du mouvement tandis que les commerçants se sentent victimes de préjudices : les clients seraient moins nombreux du fait de la manifestation. Selon le porte-parole SGP Police Paris, "à partir d’une heure du matin, la place de la République devient un terrain de jeu".

"François Hollande "soigne ses profs", loi travail : la revue de presse du 2 mai 2016

"François Hollande "soigne ses profs", loi travail : la revue de presse du 2 mai 2016

Société

À la Une de vos quotidiens ce lundi, "Hollande est tenté de baisser les impôts avant la présidentielle", un moyen de faire un nouveau geste en faveur des ménages. Le Président "soigne ses profs", l’Élysée cherche à faire la paix avec son électorat traditionnel. La loi travail en question avec trois pages de débats d'idées dans Libération. À l'international Moscou qui "détient les clés de la bataille d'Alep" selon Le Figaro. Enfin, les effets du port des talons sur notre corps et notre santé.

"Nuit Debout" : incidents (02/05)

"Nuit Debout" : nouvelle nuit de violences, l'entrée du métro République en flammes

Société

Jet de projectiles sur les CRS, des poubelles en flammes à l'entrée de la station de métro... Des casseurs se sont invités place de la République, à la clôture de "Nuit Debout". Deux personnes ont été interpellées pour "outrage et rébellion". Le calme est revenu après minuit. Un peu plus tôt, les défilés du 1er mai ont fini dans des affrontements, place de la Nation.

Nous suivre :

Gigantesque incendie : 30.000 personnes évacuées en moins de 30 minutes

logAudience