En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Justice

Appels menaçant dans des lycées : garde à vue prolongée pour le jeune homme de 18 ans

Appels menaçant dans des lycées : garde à vue prolongée pour le jeune homme de 18 ans

Société

Après son interpellation ce lundi à Dijon pour des appels menaçant dans des lycées, faisant notamment référence à des alertes à la bombe, la garde à vue du jeune homme de 18 ans a été prolongée ce mardi. Les enquêteurs cherchent à savoir si l'individu est lié aux menaces dans des lycées parisiens et des établissements de province. Le jeune homme, appartenant au milieu des hackers, avait déjà été placé en garde à vue l'année dernière pour avoir piraté un site.

Affaire Cahuzac : l'ex-ministre risque 7 ans de prison et 2 millions d'euros d'amende

Affaire Cahuzac : l'ex-ministre risque 7 ans de prison et 2 millions d'euros d'amende

Société

L'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac est devant les juges ce lundi au Palais de Justice de Paris pour avoir caché un compte bancaire à l'étranger. S'il risque sept ans de prison et près de deux millions d'euros d'amende, ses avocats espèrent le report du procès. Ces derniers considèrent que Cahuzac n'a pas à être poursuivi à la fois par le fisc et la justice sur une même affaire.

Le Jour où : Jérôme Kerviel

Jérôme Kerviel : le Pape, "c'est de là où je viens"

Société

LE JOUR OÙ. Le 24 janvier 2008, Jérôme Kerviel devenait en quelques heures le trader le plus connu de France. L’homme, accusé par la Société générale d’avoir causé la perte de plusieurs milliards d’euros, a confié ses souvenirs à Rebecca Fitoussi pour l’émission. "Ca fait 8 ans que je vous dis que ce dossier est truqué", explique-t-il. Parmi les moments marquants de son traversée du désert après sa condamnation : la rencontre avec le Pape François . Le Pape, "c’est de là où je viens", raconte Jérôme Kerviel qui a exprimé ses regrets de s’être perdu "dans ce milieu des salles de marché". L’interview intégrale de Jérôme Kerviel est à découvrir dans l’émission "Le Jour où…" diffusée le samedi 6 février 2016 à 11h 45 et 14h40.

Blocage de l'A1, des peines de 4 à 18 mois de prison ferme : les avocats des prévenus satisfaits

Blocage de l'A1, des peines de 4 à 18 mois de prison ferme : les avocats des prévenus satisfaits

Société

En réponse à une décision de justice, des membres de la communauté du voyage avaient bloqué l'autoroute A1 fin août en Picardie. Sur les douze prévenus, deux sont condamnés à deux ans de prison ferme , dont un avec surci, deux autres personnes écopent de 18 mois de prison ferme. Quatre autres individus sont condamnés à six mois de prison ferme, et deux à 4 mois de prison. Toutes ces personnes ont également été condamnées à 1.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel d'Amiens. Deux personnes ont été relaxées. Les avocats des prévenus se sont dit satisfaits, l'un d'eux a ajouté que ces "peines étaient justes".

Procès du blocage de l'A1 : des peines de 4 à 18 mois de prison ferme contre 10 prévenus

Procès du blocage de l'A1 : des peines de 4 à 18 mois de prison ferme contre 10 prévenus

Société

Sur les douze prévenus, deux sont condamnés à deux ans de prison ferme , dont un avec surci, deux autres personnes écopent de 18 mois de prison ferme. Quatre autres individus sont condamnés à six mois de prison ferme, et deux à 4 mois de prison. Toutes ces personnes ont également été condamnées à 1.000 euros d'amende par le tribunal correctionnel d'Amiens. Deux personnes ont été relaxées. "Ce sont des peines sévères mais plus clémentes que celles requises par le procureur de la République", a expliqué notre correspondant sur place, François Wasson. En réponse à une décision de justice, des membres de la communauté du voyage avaient bloqué l'autoroute A1 fin août en Picardie.

Réforme de la procédure pénale : vers une plus grande marge de manœuvre pour la police

Réforme de la procédure pénale : vers une plus grande marge de manœuvre pour la police

Société

Le projet de réforme de la procédure pénale arrive ce mercredi en conseil des ministres. Parmi les nouvelles mesures, l'élargissement des pouvoirs de la police, le renforcement du contrôle administratif des personnes de retour du "jihad" ou encore l'assouplissement des conditions d'utilisation des armes a feu. Ce nouveau dispositif a pour objectif de donner un peu plus de marge de manœuvre à la police.

  1. ← Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3

Cette météorite a-t-elle tué un homme ? Regardez Focus #36

logAudience