En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Peines de prison pour supporters racistes


le 01 septembre 2008 à 19h12
Temps de lecture
3min
Les clubs de football professionnels français ont décidé jeudi à l'unanimité de se mettre en grève le dernier week-end de novembre, une menace qui vise le projet de taxe à 75%.

Les clubs de football professionnels français ont décidé jeudi à l'unanimité de se mettre en grève le dernier week-end de novembre, une menace qui vise le projet de taxe à 75% sur les plus hautes rémunérations. /

À lire aussi
JusticeQuatre supporters du Racing Club de Strasbourg ont écopé lundi de peines de prison ferme ou avec sursis pour une agression raciste contre des maghrébins. C'était à l'issue d'un match contre Châteauroux samedi dernier.

Quatre supporters du Racing Club de Strasbourg ont été condamnés lundi à des peines de prison ferme ou avec sursis pour une agression raciste contre des maghrébins, à l'issue d'un match contre Châteauroux samedi dernier.
 
Considéré comme le meneur, un jeune homme de 21 ans qui arbore un sigle SS tatoué sur la nuque et occupe un emploi de chef d'équipe dans une usine, a été condamné par le tribunal correctionnel de la ville à quatre ans de prison dont un an ferme. Il s'est vu appliquer la peine plancher prévue par la loi sur la récidive, son casier judiciaire portant déjà mention de quatre condamnations. Les trois autres supporters, un lycéen, un préparateur de commandes et un militaire, âgés de 18 à 25 ans, ont été condamnés à huit mois de prison avec sursis. Le tribunal leur a en outre interdit de pénétrer dans une enceinte sportive pendant deux ans.

"Sieg Heil"
 
Les policiers étaient intervenus pour dégager les victimes dont l'une avait une plaie ouverte à la tête. Les agresseurs étaient tous sous l'emprise de l'alcool au moment des faits. Ils appartiennent à un groupe de supporters qui se sont fait remarquer depuis quelque temps par les services de sécurité du leader de la ligue 2 pour leur attitude raciste.
 
Une vingtaine d'entre eux s'étaient rassemblés hors du stade, scandant "Sieg Heil" (un slogan nazi) ou "Pas de bougnoules en Alsace", selon la police. Cinq d'entre eux, dont un mineur qui sera jugé ultérieurement, étaient sortis du groupe pour frapper quatre jeunes Nord-Africains qui passaient par là. Aucun d'entre eux n'a reconnu avoir donné des coups.
 

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Guillaume : Il faudrait peut être un jour réagir aussi en ce qui concerne les actes de racisme envers les Français blancs qui sont bien plus fréquents que l'inverse!!!

    Le 20/05/2009 à 17h00
      Nous suivre :
      Plus d'archives
      Les lémuriens fêtent Thanksgiving

      Les lémuriens fêtent Thanksgiving

      logAudience