En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'Etat condamné après un suicide


le 26 mai 2009 à 16h08
Temps de lecture
3min
La prison de Fresnes (Image d'archives)

La prison de Fresnes (Image d'archives) / Crédits : TF1

A lire aussi
JusticeEstimant que l'administration pénitentiaire a commis une succession de fautes, l'Etat a été condamné à verser 30.000 euros de dommages et intérêts à la famille de la victime.

Le tribunal administratif de Melun a récemment condamné l'Etat après le suicide d'un homme de 28 ans, qui s'était pendu en février 2005 dans sa cellule à Fresnes, dans le Val-de-Marne. Dans son jugement rendu le 22 mai, le tribunal estime que "l'administration pénitentiaire a commis une succession de fautes, constitutives d'une faute lourde de nature à engager la responsabilité de l'Etat, qui a grandement facilité le passage à l'acte de Cédric Grason". L'Etat est condamné à verser 30.000 euros de dommages et intérêts à la famille.

Pour l'avocat de la famille de la victime, Henri de Beauregard, le but est que "les juges mettent leur nez derrière les barreaux et que l'administration pénitentiaire se sente responsabilisée". Une plainte contre X pour homicide involontaire, mise en danger de la vie d'autrui et non-assistance à personne en danger avait été déposée en septembre 2005 devant le tribunal correctionnel de Créteil.

Ecroué en octobre 2004 après avoir été mis en examen pour infraction à la législation sur les stupéfiants, Cédric Grason avait tenté de se suicider par pendaison en novembre 2004 à Fresnes, selon l'avocat. Ayant perdu partiellement l'usage de son bras et de sa main gauche après cette tentative, il avait été placé "seul en cellule" en février 2005 après trois mois d'hospitalisation à l'hôpital de la prison, selon la même source. Dix jours après son retour au quartier général de la prison, il s'était pendu à l'aide du câble électrique du récepteur radiophonique présent dans sa cellule dans la nuit du 18 au 19 février 2005.

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Nano06 : J'ignorais qu'une prison devait être une succursale de la chaine d'hotels hilton...

    Le 27/05/2009 à 05h06
  • Boulechek : Un homme commet un delit il doit etre puni ok mais il n en reste pas moins un homme donc traitons le comme telle et non comme un animal.

    Le 26/05/2009 à 23h54
  • Diralark : La France est mis au banc des accusés de barbarie par Bruxelles concernant l'état de ces maison d'arrêts. Si les conditions de vie en maison d'arrêts n'infligeais pas tant de souffrances mentales (tortures) ils n'aurait bien moins de suicides de prisonniers / gardiens. Le budget leurs étant consacrés doit être démultiplié si l'on souhaite de nouveau être reconsidéré comme un pays dit civilisé.

    Le 26/05/2009 à 22h42
  • Julie : Baptiste de Toulouse, je suis tout à fait d'accord avec vous !!!

    Le 26/05/2009 à 21h07
  • Baptiste : FL44 vous dites n'importe quoi! Justement dans le pays des droits de l'homme les hommes en prison restent des hommes et devraient etre traité comme tel.

    Le 26/05/2009 à 20h07
      Nous suivre :
      Un Américain bat le record d'altitude en ballon

      Un Américain bat le record d'altitude en ballon

      logAudience