En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Avant l'audience, Villepin accuse


le 17 septembre 2009 à 08h35
Temps de lecture
3min
Dominique de Villepin sur LCI (17 septembre 2009)

Dominique de Villepin sur LCI (17 septembre 2009) / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
JusticeL'ancien Premier ministre raconte avoir été suivi par de mystérieux véhicules, dont les plaques d'immatriculation montraient qu'ils provenaient du ministère de l'Intérieur.

Dominique de Villepin, qui sera jugé à partir de lundi prochain dans le procès de l'affaire Clearstream, a ajouté un peu de suspense en déclarant avoir fait l'objet de filatures policières en avril dernier et avoir obtenu brièvement une protection renforcée. L'ancien Premier ministre, accusé d'une manipulation visant à faire croire que Nicolas Sarkozy disposait de comptes secrets au Luxembourg, a déploré mercredi ces pratiques sur Radio Classique. Des accusations qu'il a réitérées jeudi sur LCI. "On veut me salir avant l'ouverture du procès", a-t-il accusé sur le plateau de Christophe Barbier. Avant de viser directement Nicolas Sarkozy dans ce dossier Clearstream où il est partie civile : "Le président a montré qu'il peut faire ce qu'il veut (...) Nicolas Sarkozy rendra des comptes (...) Il est temps de faire face à la vérité".

 

Concernant le dernier développement en date de cette affaire, l'ex-Premier ministre a raconté : "Il y a quelques mois, mes officiers de sécurité ont constaté que deux voitures assuraient une filature à la fois autour de mon domicile et dans différents endroits professionnels où je travaille". Selon lui, une vérification des plaques d'immatriculation de ces voitures a montré qu'elles émanaient du ministère de l'Intérieur.

"Des pratiques détestables"

Dominique de Villepin s'en serait donc ouvert à un haut représentant au ministère de l'Intérieur qu'il ne cite pas mais qui, selon Charlie Hebdo, premier média à avoir évoqué l'affaire, est le responsable des services de renseignement : Bernard Squarcini, considéré comme un proche de Nicolas Sarkozy. Le policier aurait répondu "après quelques recherches" à Dominique de Villepin qu'il pouvait s'agir de "doublettes", des plaques copiées à partir de vraies plaques et que "c'était peut-être inquiétant car les doublettes sont utilisées pour des tentatives d'assassinat notamment dans le milieu".

"L'affaire a été prise suffisamment au sérieux au ministère de l'Intérieur pour que, à partir de là, je fasse l'objet d'une surveillance renforcée", a expliqué Dominique de Villepin. Quelques semaines plus tard, constatant "qu'il n'y avait pas, semble-t-il, de menace particulière", le ministère aurait informé l'ancien chef de gouvernement par courrier que cette surveillance renforcée était supprimée.

"Je ne fais pas de spéculations. J'ai néanmoins la conviction que j'ai bien fait l'objet de filatures, de surveillance et d'un certain nombre de procédés assez classiques qui visent à faire l'environnement et l'entourage d'un responsable politique. Ce sont des pratiques détestables", a estimé Dominique de Villepin. L'ancien Premier ministre, accusé dans le procès Clearstream de "complicité de dénonciation calomnieuse, complicité d'usage de faux, recel d'abus de confiance et de vol", a par ailleurs saisi l'occasion pour réaffirmer son innocence, et se défendre à nouveau d'avoir dirigé un "cabinet noir" lorsqu'il était secrétaire général de l'Elysée sous la présidence de Jacques Chirac.

D'après agence

Commenter cet article

  • Aphroditechild : Si Monsieur de Villepin n'avait pas essayé de nuire a Monsieur Sarkozy, il ne serait pas, en ce moment, sur le banc des " accusés". De quoi se plaint-il alors? Il n'y a jamais de fumée sans feu et la vérité éclate toujours au grand jour. Le Chef de l'Etat a eu raison de se porter partie civile, lui, il n'est coupable de rien quant à de Villepin, son compte sera réglée par la Justice et on verra si ce Monsieur est vraiment "sincère".

    Le 18/09/2009 à 09h42
  • Jeanine : L'arroseur arrosé...

    Le 18/09/2009 à 07h52
  • Andre : Que la justice passe.....

    Le 18/09/2009 à 06h21
  • Chris : Je croyais qu'il s'etait declare tres, tres serein? Il n'en a pas l'air!

    Le 17/09/2009 à 14h23
  • Papa : Plus honnête que tous les politiques tu meurs

    Le 17/09/2009 à 14h03
      Nous suivre :
      Ce pompier a monté 700 marches en 5 minutes et 15 secondes

      Ce pompier a monté 700 marches en 5 minutes et 15 secondes

      logAudience