En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Il agresse le maire pour une place en crèche : du sursis


le 16 septembre 2009 à 15h58
Temps de lecture
3min
Palais de justice tribunal cour d'appel cassation

Crédits : LCI

À lire aussi
JusticeLe père poursuivi pour avoir agressé un maire, faute d'avoir obtenu une place en crèche, a été condamné par la cour d'appel de Paris à un an de prison avec sursis.

Un père de famille poursuivi pour avoir agressé  il y a un an le maire de Vincennes dans le Val-de-Marne, faute d'avoir obtenu une place en crèche, a été condamné mercredi par la cour d'appel de Paris à un an de prison avec sursis, soit la même peine qu'en première instance. A l'audience du 24 juin, le ministère public avait requis 12 mois  d'emprisonnement, dont six ferme.

Sans antécédent judiciaire, ce père de famille de 34 ans avait été condamné le 9 février 2009 à 12 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel  de Créteil, ainsi qu'à 3.000 euros de dommages et intérêts au maire, Laurent  Lafon et 2.000 euros à la ville de Vincennes. Mais le parquet avait fait appel.

"Un moment d'égarement"

L'histoire remonte au 14 novembre 2008. Ce père de deux enfants était venu  avec son épouse rencontrer M. Lafon, également conseiller régional  d'Ile-de-France, pour lui demander une place en crèche pour leur bébé de six  mois. Devant les explications de l'édile qui leur disait qu'il ne pouvait pas répondre favorablement à leur demande - le couple était 37e sur la liste d'attente - le ton était monté.

Refusant de quitter le bureau du maire tant qu'il n'aurait pas obtenu  satisfaction, le père s'était énervé et avait frappé M. Lafon, avant d'être  ceinturé par un fonctionnaire de la ville. L'élu s'était vu reconnaître dix  jours d'incapacité totale de travail (ITT). Dans son arrêt, la chambre 2-8 de la cour d'appel a considéré que c'était "à  juste titre que le tribunal avait relevé le caractère exceptionnel de  l'agression commise dans un moment d'égarement par ce prévenu normalement  intégré dans la société".

 

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Lorenzo : Normalement intégré dans la société?pourquoi il ne l'était pas avant?

    Le 17/09/2009 à 07h43
  • Loulou : Le parquet avait fait appel d'une condamnation de 12 mois avec surçiis, il a écopé de 6 mois ferme, pour les deux médecins qui ont laissé un ouvrier souffrant de graves brûlures agoniser pendant 5 jours, le parquet avait demandé 12 mois avec surçis ils ont finalement écopé de 6 fermes pour l'un et 12 pour l'autre, mais ils ont fait appel tous les deux donc attendez-vouis à un verdict plus clément comme on l'a toujours vu par le passé, alors le pétage de plomb de cte individu qui lui vaut 6 mois ferme n'est-il pas disproportionné au regard de cet homicide meme involontaire de ces deux médecins? Si cela avait été un de vos proche?

    Le 17/09/2009 à 04h05
  • Kro67 : Je ne veux absolument pas defendre ce pere, mais je trouve curieux que le medecin ai donné 10 jours d'ITT au maire. Je ne connais pas la gravité des coups portés, mais des faits divers ,plus grave a priori, montre des ITT plus court.

    Le 17/09/2009 à 00h43
  • Hermite : Pays dont le laxisme provoque la perte des valeurs humaines! Retour à la loi de la jungle jusqu'à l'arrivée (malheureusement, mais pas d'autre solution) d'une dictature.

    Le 16/09/2009 à 21h44
  • Mz : Un prévenu "normalement intégré dans la société"? Je ne comprends pas pas bien? Il aurait du prendre un an ferme mini, plus amende et travaux IG. Non là tranquille, on va même sûrement lui donner sa place de crèche et des indemnités....Pauvre France

    Le 16/09/2009 à 17h48
      Nous suivre :
      "Ice Bucket Challenge" : Neymar défie Zuniga, son "bourreau" de la Coupe du monde

      "Ice Bucket Challenge" : Neymar défie Zuniga, son "bourreau" de la Coupe du monde

      logAudience