En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mouss Diouf mis en examen


le 17 septembre 2009 à 12h51
Temps de lecture
3min
Mouss Diouf

Image d'archives / Crédits : ABACA

A lire aussi
JusticeL'acteur, sa compagne, et deux salariés d'Air France ont été mis en examen dans une enquête sur un piratage présumé de "miles" appartenant à des personnalités.

Une juge d'instruction parisienne, Anne-Julie Paschal, enquête depuis novembre 2007 sur de présumées émissions de billets frauduleuses entre févier 2006 et mai 2007 au détriment de 13 clients, dont David Trezeguet, Marc Jacobs, ou encore le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, selon cette source, confirmant une information du Point.

L'enquête, confiée aux policiers de la Brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA), a permis d'établir que ces billets ont été réservés depuis un même numéro de portable, appartenant à la compagne de Mouss Diouf.
 
Préjudice de 130 000 euros
  
Celle-ci a été mise en examen pour "abus de confiance et escroqueries", en novembre 2007, de même que le comédien, soupçonné de s'être fait établir une carte Flying Blue au nom de l'ancien président de l'Olympique de Marseille, Pape Diouf. Deux salariés d'Air France sont eux aussi poursuivis. Au total, le préjudice s'élèverait à 130.000 euros, selon cette source judiciaire. "Dans les rares cas où un compte est spolié, les clients Flying Blue sont  recrédités de l'intégralité de leurs miles', ne subissant ainsi aucun préjudice", a assuré dans un communiqué Blue Link, filiale en charge des opérations Flying Blue.

Mouss Diouf, comédien et humoriste, avait été victime en juin d'un accident vasculaire cérébral (AVC) quelques heures après avoir été entendu dans cette affaire. Selon son producteur, Michel Nouader, contacté par LCI.fr il est "sorti médicalement du coma, en phase de début de réveil". Pour lui, il n'est absolument pas en état d'être de nouveau entendu par la justice.  Le comédien avait déjà été victime d'un premier AVC en février 2009.
 

Commenter cet article

  • Benjamin : Si il est coupable, je ne vois pas pourquoi il ne serait pas juger. Que l'on sois malade ou pas, il faut assumer ses actes. Que justice soit faite!

    Le 25/09/2009 à 20h53
  • Decker : J'vais quand meme pas verser une larme non ?? La Loi est une et indivibible si c'est ca l'exmple qu'il veux donner.........

    Le 18/09/2009 à 14h54
  • Lilou : On peut pas le laisser tranquille actuellement il a d'autre chat a fouetté que ce genre de chose surtout sur son état de santé. bon rétablissment Mouss

    Le 18/09/2009 à 13h26
  • Mymi : Julie lescaut à la rescousse!!mouss diouf monsieur on attendra le verdict , mais franchement vous n'aviez pas assez de soussous!!!!!!sur ce bon rétablissement

    Le 18/09/2009 à 10h08
  • Philippe : Si cela est vrai, ce serait "impardonnable" (enfin, toute proportions gardée, car ce n'est pas non plus si grave que cela), mais c'est surtout le fait qu'il n'est pas a priori dans le besoin ce brave garçon pour faire de telles escroqueries ! En attendant prompt rétablissement à lui.

    Le 17/09/2009 à 18h02
      Nous suivre :
      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      Le volcan Kilauea en éruption à Hawaï, les coulées de lave aux portes des habitations

      logAudience