ARCHIVES

Sanction exemplaire requise contre un père violent


le 18 septembre 2009 à 13h10
Temps de lecture
3min
Palais de justice

Image d'archives / Crédits : TF1

JusticeCe père de famille de 28 ans avait agressé un instituteur dans la cour de récréation d'une école à Bonneuil-sur-Marne dans le Val-de-Marne.

Une "sanction exemplaire" de 12 mois de prison avec sursis a été requise vendredi devant le tribunal correctionnel de Créteil  contre un père de famille de 28 ans qui avait agressé en mars un instituteur  dans la cour d'une école à Bonneuil-sur-Marne dans le Val-de-Marne. Le ministère public, qui a aussi demandé une amende de 1.200 euros, a évoqué  des faits "d'une extrême gravité" survenus dans l'enceinte de l'école, "le lieu où on fabrique nos enfants, un sanctuaire et (qui) doit le rester".

Les faits s'étaient produits le 26 mars à l'école Eugénie-Cotton, un  établissement classé en zone d'éducation prioritaire. L'instituteur de 28 ans,  enseignant en CP, surveillait la récréation quand un homme l'avait interpellé  "assez vulgairement" à travers la clôture. Il a expliqué vendredi que, ne sachant pas qu'il s'agissait du père d'un  élève de CE1, il l'avait tout d'abord "ignoré" avant de lui dire de prendre  rendez-vous. L'homme, père de quatre enfants, avait alors franchi la clôture et empoigné  l'instituteur, tout en l'insultant. Malgré l'arrivée d'autres enseignants, il  était parvenu à porter un coup au visage de l'instituteur.

A l'audience, le prévenu, qui a entièrement reconnu les faits, a parlé de  "problèmes" que son fils aurait eus avec des élèves plus âgés quelque temps  avant. Après un rendez-vous avec la maîtresse, il avait eu le sentiment que sa  demande d'explication "n'avait pas été prise en compte". Voyant son fils pleurer ce jour-là dans la cour, à la suite d'une punition,  il s'est "énervé". "Des circonstances de ma vie font que j'ai craqué", a-t-il  dit pour expliquer son geste.
Le jugement a été mis en délibéré au 2 octobre.

 

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Anne : Peine exemplaire..? je me marre, ce n'est que du surcis..

    Le 24/09/2009 à 09h23
  • Stola : Ce père a eu tort, c'est sûr. Mais il est vrai que parfois on se sent démuni face à l'immobilisme flagrant de certains enseignants. L'école est un élément fondamental de la vie de nos enfants, quand il y a un problème et que la personne en face fait la sourde oreille, que faire ? Parfois la colère monte...

    Le 21/09/2009 à 09h04
  • Grenouille : Ce qu'a fais ce parent d'élève n'est pas excusable, il a été loin c vrai, mais il est vrai que les enseignants ne font plus rien quand nous allons les voir pour énuméré tel ou tel probléme entre nos enfants et ceux des autres. Moi aussi j'ai fais que ça d'aller voir les enseignants et rien n'a changer il ferme les yeux sur ce qu'il se passe dans la cour, ou mieux encore un enfant va se plaindre à son professeur que quelqu'un l'importune à tout bout de champ le professeur fais comme si il n'a rien entendu. Je comprend juste que ce Monsieur( parent de l'élève) c'est fais justice lui mm puisque personne ne faisait rien ! Pourquoi les écoles n'embauches t elle pas des gens qualifié afin de résoudre des probléme similaires, un peu comme des surveillants quoi !

    Le 20/09/2009 à 08h00
  • Lola : La violence a l ecole est une honte quand moi j allai a l ecole je n avait pas de telle probleme car nos parents nous enseignai le respect eduquons les parents et les enfants suivrons un peu de severite n a jamais fait de mal a personne et ce pere qui est bien peu punit n est pas du tout 1 tres bon exemple mais helas il y aura encore bien des drames avant que des punitions exemplaire soit prononcer a mon grand regret

    Le 19/09/2009 à 19h26
  • Thierry : Exemplaire sursis??? de qui se moque ton lpathetique...justice qui fait tout et n'importe quoi

    Le 19/09/2009 à 16h34
      Nous suivre :

      Cette année, la plus belle femme du monde est...

      logAudience