En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Kémi Séba en garde à vue


le 07 octobre 2009 à 15h49
Temps de lecture
3min
TF1/LCI - Kemi Seba (à gauche), le fondateur de l'ex-Tribu Ka

Kemi Seba (à gauche), le fondateur de l'ex-Tribu Ka / Crédits : TF1/LCI

JusticeLe fondateur de l'ex "Tribu K" et six sympathisants ont été interpellés mercredi en région parisienne dans le cadre d'une enquête pour reconstitution de ligue dissoute.

Stellio Capo Chichi, alias Kémi Séba, et six de ses sympathisants ont été interpellés mercredi matin en région parisienne et placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour reconstitution d'une ligue dissoute, selon des sources proches du dossier. Les policiers de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) agissaient dans le cadre d'une information judiciaire ouverte début août contre X pour reconstitution de ligue dissoute et confiée à la juge Stéphanie Forax, selon une source judiciaire.
 
Le 13 juillet dernier, le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, avait présenté en Conseil des ministres un décret portant dissolution du groupe noir ultra-radical et antisémite "Jeunesse Kémi Séba", avatar de "Tribu K" dissous le 26 juillet 2006. Kémi Séba a été plusieurs fois condamné, en particulier pour injure, incitation à la haine raciale et contestation de crime contre l'humanité. Son premier groupe, "Tribu K", avait été dissous en juillet 2006 par le ministre de l'Intérieur d'alors, Nicolas Sarkozy. Le Conseil d'Etat avait rejeté, le 17 novembre suivant, le recours en annulation du décret de dissolution qu'avait déposé l'intéressé.
 
L'avocate de Kémi Séba s'est insurgée dans un communiqué contre ces interpellations alors qu'"aucune convocation n'a été préalablement adressée" aux intéressés comme le prévoit le code de procédure pénale. "La procédure de coercition" à leur encontre "est donc nulle", soutient-elle.

Commenter cet article

  • Matth : Courage à kemi seba ... que les petits esprits retournent dormir...

    Le 08/10/2009 à 18h49
  • Fred : Oui j espère que sa culpabilité va être établie dans cette affaire et qu il sera condamné ( ca j en doute mais on peut rever), en ce qui concerne l avocate: une convocation ? et puis quoi encore il existe trois position soit c est une Commission Rogatoire on va le chercher et point final, soit c est un flagrant délit on va le chercherr et point soit c est une enquête préléminaire et la il faut l assentiment de la personne pour suivre les policiers sauf si ils ont obtient un article 62 du CPP venant du procureur et leur autorisant la coercission meme sans convocation. Mme l avocate cela ne sert a rien d alerter les médias si vous omettaient certaines procédures.

    Le 08/10/2009 à 12h41
  • NIKO : C'est une très bonne chose qu'il soit condamné.Il monte les communautés les unes contre les autres, au lieu d' harmoniser les communautés ou de valoriser les noirs par exemple.Mais à travers son extrémisme denonce t-il pas tout de même une part de la réalité? On a l'impression que se sont toujours les même qui sont condamnables et qui subissent. Et les autres alors?Unité Radicale,groupe nazi black metal,les RAC,et pleins d'autres,les boulognes boys alors? qui brandissent des drapeaux nazis et qui imitent les cris de singes etc...Il y a plusieurs groupes extrémistes nazis, qu'on doit dissoudre, pourquoi ne sont t-ils pas médiatisés et poursuivis.C'est peut être plus facile quand c'est des noirs.Ma démarche n'est pas du tout partisane,je n'adhère pas du tout, à l'ideologie de la tribu K, je suis sincèrement contre .Mais cette tribu n'a pas le monopole de l'extrémisme dans ce pays.Combattons l'extrémisme!!!Mais alors combattons le sur tous fronts!!!PEACE AND LOVE!!!!!!!!

    Le 08/10/2009 à 03h30
  • Jean Bonde : Bizarre, pas encore entendu ni Marine Le Pen ... ni Benoît Hamon ... comme c'est bizarre !

    Le 08/10/2009 à 01h28
  • Marcmari : Il est interressant de lire le CV de ce monsieur, ainsi que ses déclarations et ses "textes". A partir de là, difficile de le trouver "plutôt sympatique"; C'est d'ailleurs un ami de Dieudonné; c'est dire .....

    Le 07/10/2009 à 17h15
      Nous suivre :
      Collision TGV-camion près de Bordeaux : "on a évité le drame"

      Collision TGV-camion près de Bordeaux : "on a évité le drame"

      logAudience