En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Il a insulté Sarkozy, il va devoir faire 35h de travaux d'intérêt général


le 25 juin 2010 à 17h13
Temps de lecture
3min
Nicolas Sarkozy

Image d'archives / Crédits : ABACA

A lire aussi
JusticeLe jeune homme, interpellé mercredi soir pour avoir insulté Nicolas Sarkozy qui effectuait une visite en Seine-Saint-Denis, a été condamné vendredi à 35 heures de travaux d'intérêt général.

Le procureur avait réclamé une peine de 210 heures de TIG et sa privation des droits civils et civiques. Le jeune homme, interpellé mercredi soir pour avoir insulté Nicolas Sarkozy qui effectuait une visite en Seine-Saint-Denis, a finalement été condamné vendredi à 35 heures de travaux d'intérêt général (TIG) à effectuer sur une période de 18 mois par le tribunal de grande instance de Bobigny.
 

Le jeune homme, Mohamed Bridji, 21 ans, qui avait apostrophé le président de la République, était poursuivi pour outrage au chef de l'Etat et aux policiers qui l'avaient interpellé et rébellion. La présidence de la République ne s'était pas constituée partie civile dans cette affaire. En s'adressant à Nicoals Sarkozy le jeune homme, sans casier judiciaire, avait lancé, selon les propos rapportés à l'audience et qu'il a reconnus : "Va te faire enculer connard, ici t'es chez moi". "C'est une très bonne décision que mon client accepte complètement", a réagi à l'issue du jugement Saïma Rasool, avocate de M. Bridji, qui ne fera pas appel.
 
"Je crains un petit peu que cela ne soit pas perçu par l'intéressé comme un avertissement", a regretté Me Eric Gabet, avocat des trois policiers présents à l'audience et qui s'étaient portés partie civile. "Je la trouve très clémente". "C'est vraiment inadmissible", a assuré Sébastien Bailly, représentant du syndicat de police Alliance 93 : "Cela ne donne vraiment pas envie aux collègues de s'investir". Les trois fonctionnaires de police, qui se sont vu prescrire un jour d'incapacité totale de travail (ITT), se sont vu octroyer 75 euros de dommages et intérêts.Mohamed Bridji a été blessé lors de son interpellation et neuf jours d'ITT lui ont été prescrits. Il souffre d'ecchymoses mais n'a pas de fractures.
 
Nicolas Sarkozy était accompagné lors de cette visite dans des quartiers sensibles de la Seine-Saint-Denis du ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, du préfet de police Michel Gaudin, du directeur général de la police nationale Frédéric Péchenard, et du préfet de Seine-Saint-Denis Christian Lambert.

 

Commenter cet article

  • croix70 : Je suis d'accord, qu'on aime ou pas c'est notre Pésident Monsieur Sarkozy, ces un minimum de politesse....et les insultes sont superflues. Quelle éducation, mais que veut dire ce mot?

    Le 26/06/2010 à 23h01
  • 421123 : Vous mélangez tout: Louis XVI n'a décapité personne, c'étaitait vraisemblablement un brave type, il a été guillottiné!

    Le 26/06/2010 à 19h07
  • 421123 : Qui n'est pas "SARKOZY", mais Monsieur SARKOZY;

    Le 26/06/2010 à 18h55
  • meurz : Dadeille ; il est impopulaire chez certains parcequ'il fait des réformes impopulaires que les autres n'ont pas osé faire et qui devienne urgentes. mais croyez moi il y a en France une majorité silencieuse qui l'apprécie

    Le 26/06/2010 à 13h41
  • meurz : Et avant le "tu vas me salir" ce n'est rien peut être, et pas de TIG pour lui non plus

    Le 26/06/2010 à 13h33
      Nous suivre :
      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      logAudience