En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mort du petit Nathan : 15 ans de réclusion pour le père

Edité par
le 25 juin 2010 à 21h59
Temps de lecture
3min
À lire aussi
JusticeEmmanuel Maertens, père du petit garçon, décédé après des maltraitances en 2006 et retrouvé enterré dans un bois, a été condamné vendredi soir à quinze ans de réclusion criminelle. Sa compagne à douze ans.

Tous deux ont été reconnus coupables de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineur de 15 ans. Vendredi soir, Emmanuel Maertens, père du petit Nathan, décédé après des maltraitances en 2006 et retrouvé enterré dans un bois, a été condamné vendredi soir à quinze ans de réclusion criminelle par la cour d'assises des Alpes-de-Haute-Provence. Sa concubine, Nathalie Dahon, a été condamnée à douze ans de réclusion criminelle.
 
Le corps de Nathan avait été retrouvé en mai 2007 dans un bois de Villars-sur-Var (Alpes-Maritimes), près de l'endroit où la famille avait vécu en 2006 avant de déménager. L'examen des restes avait permis de relever de multiples traumatismes au crâne et aux bras pouvant être à l'origine du décès.

"Un coup de pied en jouant au foot"
 
Mercredi, à l'ouverture du procès, le père, 36 ans, avait expliqué avoir "donné un coup de pied en jouant au foot". Nathalie Dahon avait nié en bloc les accusations, assurant : "Je n'ai jamais fait de mal à cet enfant". Selon elle, Emmanuel Maertens, sous l'emprise de l'alcool, avait donné le 19 août 2006 à Nathan un coup de poing dans le ventre et deux coups de poing sur les fesses. Le lendemain matin, l'enfant se plaignant du ventre, son père l'avait emmené hors du domicile sans explication, avait-elle expliqué aux enquêteurs, affirmant ne plus l'avoir revu à partir de de moment-là. Une version démentie par Emmanuel Maertens.
 
Les témoins cités ont présenté Nathalie Dahon comme une femme un peu dépassée, devant s'occuper de six enfants (trois du couple et trois autres, dont Nathan, qu'avait eus M. Maertens avec deux femmes différentes), d'autres ont évoqué une certaine brutalité envers les enfants. Dans un certificat, le médecin scolaire de Sisteron mentionnait en décembre 2006, alors que Nathan était déjà décédé, les mauvais traitements endurés par Kilian et Tiphaine.

"J'aurai dû appeler les pompiers"
 
Emmanuel Maertens, qui s'est montré absent durant tout le procès, prisonnier "d'une camisole chimique" selon son avocat Me Dominique Bayetti, a lui été décrit comme dépendant à l'alcool et aux drogues dures. "C'est une peine sévère mais juste", a estimé Me Bayetti après le verdict. L'avocat avait plaidé l'homicide involontaire "mais le passé et l'environnement mon client ont été des arguments très lourds". Me Gérard Baudoux, qui défend Nathalie Dahon, a qualifié le jugement de "décevant" et indiqué réfléchir à un appel. "Il ne me semble pas que les éléments existent pour condamner Nathalie Dahon", dont il a réclamé l'aquittement, a-t-il estimé.
 
Avant la suspension d'audience vendredi, Emmanuel Maertens s'est excusé auprès de la mère de Nathan, affirmant qu'il avait donné un coup de pied involontairement. "Je ne suis absolument pour rien dans la mort de Nathan. Je m'excuse, j'ai des regrets, j'aurai dû appeler les pompiers", a déclaré Nathalie Dahon. L'avocat général avait requis 20 ans de réclusion criminelle contre le père et 15 ans contre sa concubine.

Commenter cet article

  • mafi31 : 15 ans c'est rien!!!! pour tout ce qu'il a souffert ce petit coeur ..... j'ai trop de peine ...

    Le 26/06/2010 à 23h36
  • grospif27 : Et où se trouve la mère du petit Nathan ? Elle devrait également faire un tour en prison pour négligence et non assistance à personne en danger !

    Le 26/06/2010 à 19h51
  • cortofr : Pas assez

    Le 26/06/2010 à 12h50
  • flo54321 : Pour la mort d'un petit enfant torturé, moi je trouve que c'est pas beaucoup, ni pour lui, ni pour elle...et en plus il sortiront avant.

    Le 26/06/2010 à 12h38
  • tchoupi89 : A tipoussy... 15 ans c'est bien? mais vous rigolez? 15 ans pour avoir tué un enfant qui a du souffrir? 15 ans c'est bien peu... la justice en bcp trop souple... il pourra se refaire une vie en sortant... des personnes ainsi devraient rester en prison à vie... ils ne méritent plus la liberté...

    Le 26/06/2010 à 11h38
      Nous suivre :
      Ice Bucket Challenge : Obama et Poutine ont refusé, voici le 1er président à relever le défi

      Ice Bucket Challenge : Obama et Poutine ont refusé, voici le 1er président à relever le défi

      logAudience