En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Affaire du Carlton : l'enquête pour viols visant DSK bientôt classée ?


le 24 septembre 2012 à 16h06 , mis à jour le 24 septembre 2012 à 17h56.
Temps de lecture
3min
Dominique Strauss-Kahn

Une boisson porte désormais le nom de DSK. / Crédits : LCI

À lire aussi
JusticeLa parquet étudie actuellement le dossier de l'enquête préliminaire. A en croire le Figaro, il s'apprêterait à classer sans suite ce volet du dossier sur la base d'un courrier d'une prostituée belge. Resterait alors l'enquête pour proxénétisme.

Le parquet de Lille s'apprêterait à classer sans suite l'enquête préliminaire contre Dominique Strauss-Kahn pour "viol en réunion" dans l'affaire du Carlton, rapporte Le Figaro dans son édition de ce lundi. "Selon nos informations, les investigations sur ce volet du dossier ont abouti à une impasse et le parquet de Lille s'apprête à classer sans suite l'enquête préliminaire ouverte en mai", peut-on lire dans les colonnes du quotidien.

"Le parquet de Lille confirme que le dossier a été retourné par la police judiciaire, et qu'il est actuellement en cours d'analyse", a indiqué à l'AFP le procureur de Lille Frédéric Fèvre. Mais, a-t-il tempéré, "à ce jour aucune décision n'a été prise".

DSK reste mis en examen pour "proxénétisme"

Selon une déposition d'une escort-girl belge recueillie l'hivers dernier par la police, l'ancien directeur général du Fonds monétaire international est accusé d'avoir imposé fin 2010 à Washington un rapport sexuel violent à une prostituée avec l'aide d'amis. Toutefois, cette dernière n'a jamais porté plainte. Et selon Le Figaro, elle aurait transmis au cours de l'été un courrier à la police judiciaire de Lille dans lequel elle expliquerait "n'avoir pas été victime de violences à Washington et avoir été parfaitement consentante à ce qu'elle décrit comme des jeux sexuels".

S'il est confirmé que l'accusation la plus grave, celle de viol, est abandonnée, Dominique Strauss-Kahn reste mis en examen pour "proxénétisme aggravé en bande organisée". Des faits passibles des assises et de 20 ans de réclusion. Il est soupçonné d'avoir contribué à animer un réseau de prostitution à son profit avec plusieurs proches, dont un commissaire de police, aux Etats-Unis et en France.

Son avocat plaide pour l'annulation de la procédure

Dominique Strauss-Kahn, pour sa défense, affirme qu'il ignorait que les femmes présentes aux parties fines auxquelles il avait participé étaient des prostituées.   
 
De leur côté, les avocats de Dominique Strauss-Kahn et de l'ancienne figure de la police du Nord Jean-Christophe Lagarde, plaideront mercredi l'annulation de la procédure les concernant devant la chambre de l'instruction à Douai, dans le Nord. En cas d'annulation de leurs mises en examen, ceux-ci seraient placés sous le statut de témoin assisté.

Commenter cet article

  • matger : En théorie,elle l'est,mais pour ce qui est de la pratique......

    Le 26/09/2012 à 16h42
  • vigouden : @bille_boquette: En principe... J'ai jamais vu un politique faire de la prison ferme, ils sont toujours condamnés à du sursis ou relaxés.

    Le 26/09/2012 à 13h24
  • 535 : En principe oui la justice est indépendante mais en pratique, j'ai quelques doutes !

    Le 26/09/2012 à 13h09
  • bille_boquette : La justice est indépendante du pouvoir politique. En principe.

    Le 24/09/2012 à 18h00
  • libertecherie65 : Avec les socialistes au pouvoir vous vous attendiez à autre chose? s'il avait été de droite.....

    Le 24/09/2012 à 17h11
      Nous suivre :
      Teddy Riner : "Cette médaille est pour mon fils et pour ma femme"

      Teddy Riner : "Cette médaille est pour mon fils et pour ma femme"

      logAudience