En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Auxerre : un élu FN visé par une plainte pour "propos homophobes"


le 17 février 2013 à 18h38 , mis à jour le 17 février 2013 à 18h44.
Temps de lecture
3min
Le projet de loi pour le mariage pour tous est l'une des réformes sociétales les plus importantes en France depuis l'abolition de la peine de mort en 1981.

Crédits : AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD

À lire aussi
JusticeTrois personnes ont déposé plainte contre un conseiller municipal de la ville, à l'issue d'un rassemblement en faveur du mariage pour tous. L'altercation aurait fait des blessés.
"Propos homophobes" et "violences volontaires", tels sont les motifs de la plainte déposée contre un élu du Front National d'Auxerre. Les plaignants sont trois personnes qui ont pris part à un rassemblement en faveur du mariage pour tous samedi.
Selon des sources policières, de vifs échanges verbaux et une empoignade musclée auraient opposé le conseiller municipal FN visé, Richard Jacob, et plusieurs militants d'une association gay locale, qui avait organisé le rassemblement sous les fenêtres de la mairie, réunissant une trentaine de personnes.

L'élu FN dit être la victime et s'être simplement défendu

D'après des témoignages recueillis par la police, Richard Jacob aurait poussé plusieurs des manifestants en bas des marches de l'Hôtel de ville, furieux de leur présence. L'une des trois victimes souffre de plaies au visage. Elle a été transportée à l'hôpital après l'altercation. Une autre a été blessée à la cheville. La dernière aurait essuyé des injures à caractère homophobe. "L'une des victimes a reçu un coup de pied au visage.

Selon les premiers témoignages recueillis, le frontiste "semble avoir clairement orchestré ce pugilat et sera entendu en début de semaine prochaine", a précisé la police. De son côté, Richard Jacob affirme être la victime au quotidien régional L'Yonne Républicaine. Il aurait été "injurié et bousculé" par les manifestants, qui lui auraient "bloqué l'accès à la mairie". "Alors, j'ai répondu et me suis défendu", a-t-il ajouté. Une enquête devrait être ouverte pour tenter de déterminer la responsabilité de chacun.

Commenter cet article

  • pierre_72 : Un élu FN accusé d'une attaque homophobe...quelle surprise.

    Le 18/02/2013 à 18h35
  • bill_boquet : Qui sait utiliser le mot "homophobe" à bon escient ? L'homophobe est celui qui a peur des homosexuels, comme l'agoraphobe a peur de la foule, l'hydrophobe a peur de l'eau, le photophobe a peur de la lumière. Est-ce une tare ? Est-ce un délit ? A-t-on le droit d'avoir peur de l'eau, de la lumière, de la foule, des homos ? Je connais des personnes qui ont peur des serpents, des araignées et même de leurs chefs.

    Le 18/02/2013 à 17h02
  • taxeratort : Qui sème le vent !!!!

    Le 18/02/2013 à 13h44
  • gpar2 : C'est pas possible !!!!!

    Le 18/02/2013 à 11h30
      Nous suivre :
      Sur LCI, clash entre Maurice Ulrich (L'Huma) Julien Rochedy (FN)

      Sur LCI, clash entre Maurice Ulrich (L'Huma) Julien Rochedy (FN)

      logAudience