En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Bac nord de Marseille : 17 policiers réintégrés


le 30 janvier 2013 à 07h18 , mis à jour le 30 janvier 2013 à 08h25.
Temps de lecture
3min
Bac de Marseille : douze policiers devant la justice

Douze policiers de la brigade anti-criminalité Nord de Marseille ont été déférés vendredi devant deux juges d'instruction en vue de leur probable mise en examen sur la base d'"éléments accablants", selon le procureur de la République. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
JusticeQuatre mois après le scandale de la BAC Nord à Marseille, l'ensemble des policiers mis en examen ont été réintégrés. Le policier qui a dénoncé leurs pratiques est, lui, toujours suspendu.

Tous les policiers de la de la brigade anti-criminalité (Bac) de Marseille mis en cause dans une affaire de racket ont été réintégrés et ont pu reprendre leur service, rapporte mardi Mediapart. Tous, excepté un : le policier qui avait tenté de prévenir sa hiérarchie et a témoigné pour dénoncer les pratiques de ses collègues, selon le site en ligne.

"Les 17 policiers de la BAC Nord mis en examen (...) ont tous été autorisés à reprendre leur travail", indique Mediapart. "Même les sept policiers placés en détention provisoire pendant plus de deux mois pourront donc prochainement exercer sur la voie publique." Ces policiers ne pourront cependant plus exercer dans la Bac ou dans une unité en civil. Le policier qui n'a pas pu réintégrer la police confie son sentiment d'amertume, à Mediapart. Le ministère de l'Intérieur l'a révoqué en août 2012 pour "insubordination. "Eux qui n'ont rien dénoncé ont eu gain de cause, et nous, nous restons punis, au placard", dénonce-t-il.

La ville de Marseille a été secouée par ce scandale à la Bac Nord. Dans cette affaire, des policiers sont soupçonnés d'avoir volé et extorqué de l'argent et de la drogue à des dealers. L'instruction est menée depuis le 22 février pour des faits de vols et d'extorsion commis en bande organisée, passibles de 20 ans de réclusion, et d'infractions à la législation sur les stupéfiants. Elle s'est accélérée le 2 octobre avec l'interpellation de 13 policiers, douze ont été mis en examen, dont sept écroués et cinq placés sous contrôle judiciaire.

Lire aussi >  VIDEO - Exclusif TF1 - BAC de Marseille : un policier témoigne

Lire aussi >  Valls : "Pas de place pour ceux qui salissent l'uniforme de la police"

Commenter cet article

  • lap89 : Tres tres tres bien.Bon courage dans votre nouvelle vie au Ciat.

    Le 30/01/2013 à 07h43
      Nous suivre :
      "C’est foutu !" : arrivée chahutée pour Valls au séminaire du PS

      "C’est foutu !" : arrivée chahutée pour Valls au séminaire du PS

      logAudience