En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Des détenus condamnés pour avoir publié des photos sur Facebook


le 27 juillet 2012 à 15h04 , mis à jour le 27 juillet 2012 à 15h06.
Temps de lecture
2min
Image d'archives

Image d'archives / Crédits : Comstock/Thinkstock

À lire aussi
JusticeTrois détenus de la maison d'arrêt d'Amiens ont été condamnés jeudi pour recel de téléphones portables. C'est un ancien prisonnier qui les a dénoncés.

Ils se prenaient en photo souriants, certains faisant un doigt d'honneur, d'autres fumant un cigare ou un joint. Ensuite, ils postaient sur Facebook ces clichés pris dans des cellules ou des douches. Jeudi, ces trois détenus de la maison d'arrêt d'Amiens ont été condamnés jeudi par le tribunal de la ville de la Somme pour recel de téléphones portables. L'information est rapportée vendredi par le quotidien Le Courrier Picard.
 
Dénoncés par un ancien prisonnier, qui avait envoyé un courrier anonyme au directeur de la prison, les trois hommes ont écopé de 15 jours de réclusion chacun, qui pourraient venir se confondre avec leur peine en cours. Lors d'une fouille des cellules des détenus désignés par le corbeau, des téléphones portables, des puces électroniques et des chargeurs ont été retrouvés.
 
"Vous savez madame la présidente, à la prison d'Amiens tout le monde a un téléphone. Il y en a des centaines. Les détenus ont un téléphone, les surveillants ont un téléphone, même les rats qui sont plus nombreux que nous ont un téléphone!", a répondu un des prévenus à la présidente du tribunal, étonnée de voir qu'autant de matériel avait été retrouvé.

Commenter cet article

  • libertecherie65 : J bon les préfèrent dehors.....il a peur que ses amis de gauche aient trop de travail...pour gérer....

    Le 28/07/2012 à 15h15
  • a1n2n2e3 : J'imagine un rat téléphonant à sa souris ...( Même les rats qui ... téléphone ) .

    Le 27/07/2012 à 23h19
  • j.bon : C'est pas le tout de mettre prêt de 70 000 personnes en prison faut gérer après !

    Le 27/07/2012 à 18h40
      Nous suivre :
      Montebourg à Macron : "Bonne chance, Manu !"

      Montebourg à Macron : "Bonne chance, Manu !"

      logAudience