En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Karachi : l'enquête élargie à des faits de blanchiment jusqu'à mars 2012


le 23 avril 2012 à 19h46 , mis à jour le 23 avril 2012 à 19h58.
Temps de lecture
3min
A lire aussi
JusticeLe parquet de Paris a autorisé les juges chargés du volet financier de l'enquête sur l'attentat de Karachi à étendre leurs investigations à des faits de blanchiment aggravé de 1993 à mars 2012, a indiqué lundi une source proche du dossier.

Désormais, les juges chargés du volet financier de l'enquête Karachi pourront se pencher sur près de 19 ans de dossiers. Le parquet de Paris les a autorisés a à étendre leurs investigations à des faits de blanchiment aggravé de 1993 à mars 2012, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Une décision qui pourrait conduire à une nouvelle mise en examen de l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, qui doit de nouveau être entendu par les juges mardi matin. "Il existe contre M. Takieddine et tous autres des indices graves et concordants d'avoir commis des faits de recel d'abus de biens sociaux, aggravé par l'habitude et de blanchiment aggravé par l'habitude, de 1993 à ce jour", peut-on lire dans le réquisitoire des juges. 

L'avocate de l'homme d'affaires franco-libanais, déjà mis en examen pour complicité et recel d'abus de biens sociaux, Me Samia Maktouf, a soulevé la nullité du réquisitoire du parquet autorisant l'extension des poursuites. "Il vise des faits supposés de blanchiment antérieurs à la loi de 1996, il est donc entaché de nullité", a-t-il déclaré à l'AFP. Elle a ainsi dénoncé "une procédure inique et un acharnement contre son client".

Cette décision du parquet fait suite à une demande des juges Roger Le Loire et Renaud Van Ruymbeke déposée le 20 mars. Ils souhaitaient pouvoir élargir leur enquête sur la base de "faits nouveaux" révélés par des commissions rogatoires menées en 2011. Trois l'ont été en France, et six à l'étranger, dont la Suisse, l'Espagne et le Lichtenstein. Elles ont permis de mettre au jour des mouvements bancaires jugés suspects par les magistrats.

Commenter cet article

  • martalim : Comme par hasard entre les deux tours, le Syndicat de la magistrature roule bien pour holland

    Le 24/04/2012 à 09h42
  • desgiffles : ça se rapproche...doucement.....mais surement.....

    Le 24/04/2012 à 09h26
      Nous suivre :
      L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

      L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

      logAudience