En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La "Madoff de Touraine" se trouve...dans le Maine-et-Loire


le 01 juin 2012 à 18h19 , mis à jour le 01 juin 2012 à 18h36.
Temps de lecture
3min
A lire aussi
JusticeSoupçonnée d'avoir soutiré 3 millions d'euros et introuvable depuis sa libération, Sylviane Hamon est en fait hébergée dans une congrégation religieuse du Maine-et-Loire, a indiqué son avocat vendredi.

Introuvable depuis sa libération, un mandat d'arrêt a été lancé contre elle à la mi-mai. Mais selon son avocat, Sylviane Hamon n'a pas disparu. Celle que l'on surnomme la "Madoff de Touraine" est actuellement hébergée dans une congrégation religieuse du Maine-et-Loire, a indiqué son avocat. "Mme Hamon est et reste à la disposition de la justice, elle attend qu'on vienne la chercher", a précisé Me Philippe Ottavy tout en affirmant avoir donné l'adresse de la congrégation à la justice. "Ca fait trois semaines qu'elle y est et qu'elle attend qu'on vienne l'arrêter".

Sylviane Hamon, soupçonnée d'avoir soutiré quelque trois millions d'euros à une cinquantaine de victimes dans le cadre d'une escroquerie de type pyramidal, avait été mise en examen pour abus de confiance en janvier dernier et avait été remise en liberté sous contrôle judiciaire fin avril. Son avocat a expliqué qu'elle s'était retrouvée "SDF" à sa sortie. "Elle a 80 euros en poche quand elle sort de la prison d'Orléans, pas de logement, pas de foyer, rien n'a été préparé", a-t-il raconté.

Cette femme d'une cinquantaine d'années s'est d'abord rendue à Angers où elle espérait pouvoir être hébergée. Mais "tous ses amis lui ont tourné le dos". Après avoir passé plusieurs nuits dehors ou dans des foyers de la région, elle s'est rendue à la gendarmerie où elle a été arrêtée à deux reprises, selon son avocat.

Le juge des libertés et de la détention a par deux fois ordonné sa remise en liberté, mais le parquet, favorable à son retour en détention, a fait appel et la chambre d'instruction de la cour d'appel lui a donné raison. Mais elle ne s'est pas présentée à la justice, entraînant la délivrance d'un mandat d'arrêt mi-mai, a précisé le procureur.

Commenter cet article

  • jijiadn : Faudrait presque que l'on est pitié d'elle!!!! Après avoir fail le mal, qu'elle subisse à son tour.

    Le 02/06/2012 à 08h31
  • lannaah : Ah oui........les prières vont donner des euros.......qui sait........!!

    Le 02/06/2012 à 06h17
      Nous suivre :
      A la découverte du Grand Trianon

      A la découverte du Grand Trianon

      logAudience