En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"Je ne mérite aucun pardon, surtout pas le tien Marina"


le 26 juin 2012 à 10h31 , mis à jour le 26 juin 2012 à 12h38.
Temps de lecture
3min
Le corps de Marina, 8 ans, avait été retrouvé dans une benne en 2009 au Mans

Le corps de Marina, 8 ans, avait été retrouvé dans une benne en 2009 au Mans / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
JusticeJugés au Mans pour actes de torture et barbarie ayant entraîné la mort de leur fille de 8 ans en 2009, les parents de Marina se sont exprimés une dernière fois mardi. Verdict attendu dans la journée.

Les derniers mots avant le verdict. Jugés depuis le 11 juin pour actes de torture et de barbarie sur Marine, leur fille de 8 ans, décédée à l'été 2009, Virginie Darras et Eric Sabatier ont pris pour la dernière fois la parole devant la cour d'Assise de la Sarthe, avant que celle-ci ne se retire pour délibérer.   
 
"Tout au long de ce procès, je n'ai pas trouvé les mots, le pourquoi, le comment de ce que j'ai pu faire à ma fille. Pour moi, j'étais une maman qui était cruelle envers ma fille", a dit, en larmes, Virginie Darras, 33 ans. Elle s'adresse ensuite à Marina, sa fille décédée: "Marina, je t'ai aimée jusqu'au jour où tout a basculé. Je t'ai humiliée jusqu'à te torturer, et toi tu nous a aidés jusqu'à nous protéger. Je ne mérite aucun pardon, surtout pas le tien Marina". "Tout au long de la peine je chercherai comment j'en suis arrivée là", a ajouté l'accusée, mère de cinq autres enfants dont un né en prison. "Je sais qu'ils souffrent et qu'ils souffriront longtemps. J'espère qu'ils auront du bonheur" auprès de leur famille d'accueil, a-t-elle ajouté.

"Pouvoir dire pardon à mes enfants"
 
Eric Sabatier, 40 ans, s'est, lui, exprimé très brièvement. "Tout ce que j'espère, c'est arriver un jour à pouvoir dire pardon à mes enfants, trouver les mots pour les aider à se reconstruire", a-t-il dit avant de se rasseoir.  
 
La cour s'est retirée pour délibérer, l'arrêt est attendu en milieu Lundi l'avocat général Hervé Drevard, dans ses réquisitions, a laissé le choix aux jurés: 30 ans de réclusion avec une peine de sûreté de 15 ans, choix pour lequel il s'est dit le plus favorable, ou la peine maximale encourue, à savoir la perpétuité avec 18 ans de sûreté.
  

Commenter cet article

  • ilesmarquises : Qu'ils croupissent en prison le plus longtemps possible.

    Le 27/06/2012 à 19h03
  • ilesmarquises : @rockyqui. Mais si, les enseignants avaient fait des signalements,, mais il n'y a pas eu de suites.

    Le 27/06/2012 à 17h13
  • killing-vengean : Rockyqui avec tous mes respects,en fait,ils ont fermé les yeux là-dessus.

    Le 27/06/2012 à 13h15
  • killing-vengean : C'en est de même pour moi...

    Le 27/06/2012 à 13h12
  • darius92 : J'ai absolument la même impression que vous.

    Le 27/06/2012 à 08h43
      Nous suivre :
      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      logAudience