En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Procès des tournantes : une des victimes tente de se suicider


le 24 septembre 2012 à 10h46 , mis à jour le 24 septembre 2012 à 13h05.
Temps de lecture
3min
Le procès de 15 hommes accusés d'avoir violé deux ados dans une cité de Fontenay-sous-Bois entre 1999 et 2001, se déroule jusqu'à mi octobre devant les assises des mineurs du Val-de-Marne.

Le procès de 15 hommes accusés d'avoir violé deux ados dans une cité de Fontenay-sous-Bois entre 1999 et 2001, se déroule jusqu'à mi octobre devant les assises des mineurs du Val-de-Marne. / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
JusticeLundi matin, le procès de 15 hommes, accusés de viols en groupe dans des cités de Fontenay-sous-Bois entre 1999 et 2001, a repris sans les deux victimes présumées âgées de 29 ans.

Elle était en réanimation dimanche, on ignorait son état de santé lundi. Stéphanie, l'une des deux victimes présumées de viols collectifs dans des cités de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) était absente du procès lundi, après avoir fait une tentative de suicide dans le week-end. L'information est révélée par Le Parisien. Les deux jeunes femmes étaient donc absentes de l'audience lundi. L'état de santé de Nina, l'autre victime présumée ne lui permettait pas de comparaître depuis jeudi.
 
La personnalité des accusés devait être lundi au centre des débats. Celle de l'un des principaux accusés, seul à comparaître détenu à la suite de sa mise en cause dans une autre affaire, a été examinée vendredi matin. Le frère de l'une des deux victimes, Nina, est venu témoigner vendredi. Comme il l'avait déjà indiqué aux enquêteurs, il considère que les faits dénoncés par sa soeur sont faux, ont rapporté des avocats.
 
Il y a une semaine s'était ouvert devant la cour d'assises du Val-de-Marne à Créteil ce procès de quinze hommes, accusés de "tournantes" (viols en groupe) dans des cités de Fontenay-sous-Bois entre 1999 et 2001. Les deux jeunes femmes, aujourd'hui âgées de 29 ans, avaient alors 15 et 16 ans. Les accusés, qui ont le même âge que les victimes, nient les faits qui leur sont reprochés. Le procès, qui se déroule à huis clos partiel, doit durer jusqu'au 12 octobre.

                              DOCUMENT : Le témoignage des deux victimes

Commenter cet article

  • nana67120 : Courage les filles et jespere que la justice va faire son travaille

    Le 25/09/2012 à 09h28
  • marseillesoleil : Courage a ces 2 jeunes filles a qui ont tout pris que la justice fasse son travail

    Le 25/09/2012 à 07h19
  • christkan : Elles sont menacés et à mon avis elles feraient bien de changer de région. Elles ne sont pas au bout de leurs peines croyez moi.

    Le 24/09/2012 à 18h03
  • haroldhino : La mairie de fontenay et le commissairiat devraient faire en sorte de les reloger ailleurs car ils ont recu des menace

    Le 24/09/2012 à 17h29
  • marschan : C'est terrible ! Je lui souhaite beaucoup de courage, son combat est juste, elle devrait être protégée, entourée !

    Le 24/09/2012 à 13h30
      Nous suivre :
      Un singe sauve un autre singe

      Un singe sauve un autre singe

      logAudience