En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Suicides à France Télécom : l'ex-PDG mis en examen


le 04 juillet 2012 à 18h33 , mis à jour le 04 juillet 2012 à 22h35.
Temps de lecture
3min
L'ex-PDG de France Telecom Didier Lombard à Paris en 2009

L'ex-PDG de France Telecom Didier Lombard à Paris en 2009 / Crédits : Guibbaud Christophe/ABACA

À lire aussi
JusticeDidier Lombard, convoqué ce mercredi par le juge chargé de l'enquête sur les suicides dans le groupe en 2008 et 2009, a été mis en examen pour "harcèlement moral".

L'ex-PDG de France Télécom, Didier Lombard, entendu mercredi par un juge d'instruction de Paris, a été mis en examen pour harcèlement moral dans l'enquête sur la vague de suicides de plusieurs salariés de France Télécom en 2008 et 2009, a annoncé son avocat Me Jean Veil. "Monsieur Didier Lombard a été mis en examen. Il fait l'objet d'un contrôle judiciaire avec un cautionnement de 100.000 euros. Il ne s'est pas expliqué sur le fond du dossier", a déclaré Me Veil à la sortie du bureau du juge qui a également convoqué d'autres dirigeants de l'époque, ainsi que France Télécom en tant que personne morale.

Le magistrat a également convoqué d'autres dirigeants de l'époque, ainsi que France Télécom, vendredi, qui pourrait également être mise en examen en tant que personne morale. "Il s'est borné à des explications sur le contexte économique, technologique et réglementaire dans lequel évoluait la société France Télécom.  Il a notamment évoqué des règles de concurrence particulièrement défavorables que les pouvoirs publics ont imposées à cette entreprise", a poursuivi l'avocat. Le siège de la société et les domiciles de ces dirigeants ont été perquisitionnés par la police début avril.

Il avait choqué en parlant de "mode des suicides"

Pour la première fois en France, la politique de gestion des ressources humaines d'une entreprise est susceptible de constituer une infraction pénale en elle-même. L'information judiciaire a été ouverte en avril 2010, après une plainte d'un syndicat pour "harcèlement moral". La procédure se fonde notamment sur un rapport de l'Inspection du travail remis en février 2010, visant quatorze cas de suicides, tentatives ou dépressions graves de salariés. L'Inspection du travail a conclu dans son rapport transmis au parquet au "caractère pathogène de la politique de restructuration et de management",  tels que mutations forcées ou objectifs de performance impossibles à atteindre. Elle relève que les alertes des médecins du travail ont été ignorées. 
 
Cette politique visait à réduire les effectifs de 22.000 personnes, provoquer un changement de métier pour 10.000 autres employés, en recruter 6.000, augmenter la mobilité et rajeunir la pyramide des âges, souligne le rapport relaté à Reuters en 2010 par une source judiciaire. Remplacé début 2010 par Stéphane Richard, Didier Lombard, qui avait choqué en parlant de "mode des suicides", a publié dans Le Monde de mercredi une tribune où il se dit innocent. "A aucun moment, les plans conçus n'ont été dirigés contre les salariés", dit-il. Il assure qu'il s'agissait de sauver l'entreprise, fortement endettée.

Didier Lombard, arrivé à la tête du groupe en 2005, avait dû quitter la direction opérationnelle de l'opérateur en mars 2010, fragilisé par une trentaine de suicides de salariés entre janvier 2008 et fin 2009.

Commenter cet article

  • __camille__ : Dans les administrations ou les entreprises, privées ou publiques, le harcèlement moral n'est pas le fait du "grand chef" mais celui de tous ces petis chefs zèlés qui veulent se faire bien voir de leur suspérieur.

    Le 05/07/2012 à 14h07
  • kosotto1 : Froggyb : si j'étais votre patron, je vous ferais travailler 15 h par jour pour 300 euros par mois tout en étant sur votre dos toute la journée en vous répétant que vous êtes « un minable » car voyez c'est cela le harcèlement moral . Et quand vous voudriez vous plaindre, je vous balancerais les arguments que vous avez écrits à la figure.

    Le 05/07/2012 à 13h21
  • syberya : @bene4975--Ni à vous la courtoisie !

    Le 05/07/2012 à 13h12
  • syberya : @lucidite---Un bon chef d'entreprise, ne devrait tabler que sur les performances de celle-ci!! et non sur les stats éventuels de " suicides" ! A vous lire, on va bientôt distribuer une NF aux " grandes " entreprises en fonction du nombre de suicides qu'elles se devront comptabiliser, car apparemment pour vous..cela est tout à fait normal, ce en quoi votre immense et évidente " LUCIDITE " me laisse à penser qu'à l'étages où siège votre cerveau les lumières sont éteintes...

    Le 05/07/2012 à 13h11
  • kosotto1 : Froggyb : si j'étais votre patron, je vous ferais travailler 15 h par jour pour 300 euros par mois tout en étant sur votre dos toute la journée en vous répétant que vous êtes « un minable ». Et quand vous voudriez vous plaindre, je vous balancerais les arguments que vous avez écrits à la figure.

    Le 05/07/2012 à 13h01
      Nous suivre :
      Des clichés officiels pour le premier anniversaire de Baby George

      Des clichés officiels pour le premier anniversaire de Baby George

      logAudience