En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Suspect de double meurtre libéré : Taubira saisit l'inspection judiciaire


le 30 octobre 2012 à 17h47 , mis à jour le 30 octobre 2012 à 17h48.
Temps de lecture
3min
La ministre de la Justice Christiane Taubira/Image d'archives

La ministre de la Justice Christiane Taubira/Image d'archives / Crédits : AFP/F. DUFOUR

À lire aussi
JusticeLa ministre de la Justice a saisi l'inspection des services judiciaires après la libération d'un homme soupçonné de deux homicides, à la suite d'une erreur de procédure en octobre à Bobigny.

"Ce sont des faits graves, a constaté la garde des Sceaux, suffisamment graves pour qu'il ne soit nul besoin ni d'un ton hystérique, ni de mots excessifs pour convenir de leur gravité". La ministre de la Justice Christiane Taubira a annoncé mardi avoir saisi l'inspection des services judiciaires après la libération d'un homme soupçonné de deux homicides, à la suite d'une erreur de procédure le 23 octobre à Bobigny.
 
Elle a parallèlement mis en exergue le manque de moyens des juges, reprochant à la droite d'avoir "mis en péril la sécurité des Français avec une politique comptable de la justice". "Le juge d'instruction, effectivement, sur deux informations judiciaires (...), a convoqué avec un mois de retard la personne en détention, mise en cause dans un assassinat et un homicide volontaire", a expliqué la ministre, en réponse à une question du député UMP Franck Gilard (Eure) à l'Assemblée nationale. Le député venait de reprocher à la ministre ses supposés "laxisme" et "actions permissives".
 
"Eviter ce genre d'incident"
 
"J'ai saisi officiellement les chefs de cour, c'est-à-dire le premier président et le procureur général de la cour d'appel de Paris, dont relève le TGI (tribunal de grande instance) de Bobigny, pour les interroger sur cette affaire", a indiqué Christiane Taubira. "J'ai également saisi l'inspection judiciaire", a-t-elle poursuivi. Si "des erreurs" ont été commises, "les procédures prévues pour les magistrats seront mises en oeuvre". "Il apparaît néanmoins déjà que pour ces informations judiciaires, par manque d'effectifs et par manque de moyens, ces convocations sont faites à la main!", a ajouté la ministre. C'est pour cela, a-t-elle dit, que le gouvernement a "préservé le budget de la justice", pour lui "donner les moyens de recruter des magistrats" ou encore pour "éviter ce genre d'incident".
 
 Des sources concordantes avaient indiqué jeudi dernier qu'un homme de 32 ans, soupçonné de deux homicides en Seine-Saint-Denis en 2009 et 2011, avait été libéré après une erreur de procédure liée au délai légal de prolongation de la détention provisoire. La famille d'une victime s'est déclarée "scandalisée" par cette "négligence impressionnante".

Commenter cet article

  • liliane46 : "'Il apparaît néanmoins déjà que pour ces informations judiciaires, par manque d'effectifs et par manque de moyens, ces convocations sont faites à la main!", a ajouté la ministre Il fallait oser sortir une telle c....... , et elle a osé pour justifier l'injustifiable, remettre en liberté un meurtrier qui a déjà tué deux fois ! Madame Taubira, êtes vous au courant qu'avant l'ère de l'informatique, tout était fait à la main ou à la machine à écrire et ...... cela fonctionnait ! aujourd'hui la justice n'en est plus à la machine à écrire.....elle dispose d'ordinateurs ! alors arrêtez de prendre les Français de métropole pour des demeurés !

    Le 31/10/2012 à 12h55
  • dais92 : Pour le PS, si la droite n'était pas responsable de ce qu'ils essaient de faire, je me demande bien ce qu'ils pourraient raconter pour se défendre..... Ce sont vraiment des incompétents et c'est peu dire.

    Le 31/10/2012 à 10h47
  • dais92 : Pour le PS, si la droite n'était pas responsable de ce qu'ils essaient de faire, je me demande bien ce qu'ils pourraient raconter pour se défendre..... Ce sont vraiment des incompétents et c'est peu dire.

    Le 31/10/2012 à 09h55
  • chrispb : Pourquoi c'est toujours à bobigny ce genre de soucis ?

    Le 30/10/2012 à 21h35
  • ldv75 : Alors, on fait quoi maintenant, madame le ministre ?

    Le 30/10/2012 à 20h23
      Nous suivre :
      Jennifer Lawrence, Rihanna, Kirsten Dunst... : des photos de stars dénudées fuitent sur Internet

      Jennifer Lawrence, Rihanna, Kirsten Dunst... : des photos de stars dénudées fuitent sur Internet

      logAudience