En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

L'actualité Notre société

martinez33

Loi Travail : "Les désacords se confirment" pour Phillipe Martinez

Société

Cet après-midi, les représentants des organisations patronales se rendront à Matignon, après les syndicats, hier. Il ne s'agissait pas alors de négocier sur la loi Travail, mais de faire le point, comme l'a précisé le gouvernement. Pour Philippe Martinez, interrogé à la sortie, rien ne bouge : "Les désaccords se confirment, explique le leader de la CGT, puisque nous n'avons toujours pas de réponse sur la question posée à la ministre il y a maintenant une dizaine de jour sur le fait que cette loi va générer du dumping social".

revue300616

Sécurité dans les aéroports, interview de F.Hollande…la revue de presse du 30 juin 2016

Société

Après l’attentat suicide de l’aéroport d’Istanbul, Libération consacre sa une à la sécurité dans les aéroports. Le Figaro, lui, met en avant la position délicate de François Hollande face à la Cour des comptes qui "éreinte" la politique du chef de l’Etat et qui ne croit pas à un déficit inférieur à 3% en 2017. Les Echos publient une interview fleuve de François Hollande dans laquelle il répond notamment que la Cour des comptes est dans son rôle.

Deux Russes grimpent la Tour Eiffel à mains nues (29/06)

Deux Russes grimpent la tour Eiffel à mains nues

Société

Ce collectif n'en est pas à son coup d'essai. Après avoir grimpé plusieurs édifices dans le monde entier, "Travel Ticker", c'est son nom, s'est attaqué à la Dame de fer, à l'aube et en pleine période de crues de la Seine. La scène a été immortalisée par plusieurs caméras embarquées et un drone. De quoi remettre en question la sécurité autour de ce monument. Âmes sensibles, s'abstenir... (Crédit : Travel Ticker)

Attentat du 13 novembre : non-intervention de quatre militaires, la justice demande des explications

Attentat du 13 novembre : non-intervention de quatre militaires, la justice demande des explications

Société

Le jour des attentats du 13 novembre, quatre militaires armés étaient positionnés derrière l'enceinte et auraient reçu l'ordre "de ne pas intervenir, n'étant pas formés aux prises d'otage. L'épisode intrigue la justice, un des six juges d'instruction chargés de l'enquête sur les attentats a réclamé au ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian des explications.

DartigollesetValls

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF : "Manuel Valls est devenu inquiétant et dangereux"

Société

"C’est une méthode de gouvernement qui multiplie les provocations". A l’occasion de la 11e journée de mobilisation contre la loi Travail, Olivier Dartigolles, porte-parole du Parti communiste français (PCF), est présent sur le plateau de LCI. Et le jugement qu’il porte sur Manuel Valls et son action n’est pas tendre : "Il lui faut du discernement, explique-t-il, qu’il prenne conscience de ce qui se passe dans le pays".

Dartigolles

Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF : "Les casseurs sont identifiables"

Société

"Que les choses soient claires : le mouvement social va manifester aujourd’hui pour le retrait de la loi El Khomri". A 14h, un défilé partira de Bastille, à Paris, pour rejoindre la place d’Italie dans le cadre de la 11e journée d’action contre la loi Travail. Pour l’occasion, Olivier Dartigolles, porte-parole du Parti communiste français, est l’invité de LCI. Il revient notamment sur la présence de casseurs dans les cortèges ainsi que sur la détermination intacte du mouvement.

Debré

Bernard Debré, député LR : comment j'ai facilement acheté de la cocaïne sur Internet

Société

"On a commandé de la cocaïne, explique-t-il, cela a été livré, un gramme". Bernard Debré, député LR, part en croisade contre la vente de drogues sur Internet. Il revient pour LCI sur l'expérience choquante qu'il a mené avec Serge Lebigot, Président de l'Association Parents contre la Drogue, et Valeurs Actuelles, pour prouver combien il était facile de se fournir dans les recoins anonymes du darkweb.

Le "non" l'a emporté à Notre-Dames-des-Landes, les zadistes veulent poursuivre leur combat

Le "non" l'a emporté à Notre-Dames-des-Landes, les zadistes veulent poursuivre leur combat

Société

A Notre-Dames-des-Landes, sans surprise, le "non" l'a emporté. Les opposants à la construction de l'aéroport dénoncent un référendum politique. Le chois de conserver la Loire-Atlantique parmi les votants est selon eux un non sens. Les 200 zadistes qui occupent aujourd'hui le territoire attribué pour le futur aéroport veulent poursuivre leur combat et s'opposent à l'évacuation du site.

  1. ← Précédent
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6

Euro 2016 : le "clapping", la signature "pas très viking" des Islandais

logAudience