En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Carnet de bord pour parents divorcés

Edité par
le 04 septembre 2006 à 16h08
Temps de lecture
3min
TF1-LCI: le Mémocarnet, outil de médiation des parents divorcés

Le Mémocarnet /

Notre sociétéLe manque d'informations et la difficulté à communiquer avec son ex-conjoint est un problème récurrent. Une solution est désormais à portée de main : le Memocarnet permet d'inscrire tous les éléments essentiels relatifs à l'enfant sans que les parents s'affrontent.

Il suffisait d'y penser ! Lorsque le dialogue entre les parents divorcés n'est plus possible, Memocarnet, petit cahier d'usage pratique, pallie ce manque. L'idée d'Anne-Pascale Noury, divorcée et mère de deux enfants, est simple : les parents divorcés ont souvent des problèmes de communication qui compliquent la situation de "l'enfant véhiculé d'une maison à l'autre". Il fallait donc un outil de communication pour faire le trait d'union entre les deux.

"L'idée m'est venue car je suis moi-même divorcée et mère de deux enfants. Lorsque j'étais en déplacement, j'écrivais de longues bafouilles sur les différentes choses auxquels mon ancien conjoint devait penser pour que tout se passe bien, tels que des vaccins ou encore les numéros de téléphone de copains pour ses sorties", confie Anne-Pascale Noury, à LCI.fr.

"L'enfant réunit ses deux parents dans le carnet"

Avant de le commercialiser au prix de 13,90 euros, la créatrice, avait soumis le Memocarnet à ses amis également divorcés pour le tester. Dans l'intérêt de l'enfant, "chacun des deux parents se soumet facilement à l'exercice, sans que cela devienne un effort".

Propriété de l'enfant, le Memocarnet simplifie la vie de chacun: l'enfant conserve ses repères, d'un foyer à l'autre. "Il réunit ses deux parents dans le carnet", déclare l'auteur du petit carnet, à LCI.fr.

Outil de médiation

Les professionnels de la santé et de l'enfance ont immédiatement encouragé l'entreprise. Ludique, ce carnet de liaison est divisé en plusieurs rubriques: planning scolaire, médical, vacances scolaires, ou encore week-end qui permettent ainsi d'inscrire, lire, transmettre et mémoriser les informations utiles aux parents et à l'enfant. Le site internet www.memocarnet.com explique l'usage de chacune de ces rubriques.

Commercialisé depuis juin, l'outil de médiation est en vente dans la plupart des librairies et devraient rapidement l'être en grande surface.

(Image: Le Memocarnet)

Commenter cet article

  • Marion : C'est genial! Quand je pense que mes parents ont passe mon enfance a se disputer, ils ne risquaient pas de se passer les infos necessaires. Mon pere atendaient dehors dans la voiture que nous sortions et nous redeposaient sans s'arreter, alors un carnet de liaison auraient drolement facilite les choses!

    Le 05/09/2006 à 15h16
  • Delphine : Trés bien, bonne initiative mais il n'y a rien de nouveau ou de révolutionaire dans cette idée. A mon époque nous avions déja les carnets de liaisons et ca fonctionne effectivement bien...si l'enfant ose le montrer a ses parents!

    Le 05/09/2006 à 13h22
  • RV : L'idée d'Anne-Pascale Noury est une très bonne suggestion. Lorsque le dialogue entre les parents divorcés n'est plus possible ce qui est mon cas car on m'a retiré le droit de visites et d'hébergement de mes deux enfants pour avoir donné deux gifles à mon fils, il y a plus de 6 ans. Maintenant mes enfants ont 19 et 15 ans, ils n'ont jamais répondu à mes courriers depuis le printemps 1999. Leur père n'existe vraiment pas excepté pour le réglement de la pension alimentaire. Il faut quand m^me savoir qu'environ 25% des pères ne voient plus leurs enfants après un divorce pour de multiples raisons. Merci de me publier.

    Le 05/09/2006 à 12h54
  • Peluche : Cest une merveilleuse idée qui évitera aux ex-conjoints de se jeter des paroles acerbes et désagréables qui traumatisent les enfants, Bravo à la créatrice.

    Le 05/09/2006 à 10h32
      Nous suivre :
      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      LCI privée de passage en gratuit : "Je veux vous dire ma colère et ma tristesse"

      logAudience